lundi 29 avril 2019

Avis théâtre " Cinq ans d'âge " : entre rire et cruauté

La maltraitance psychologique conduit-elle irrémédiablement vers la délinquance ? C'est la question que je me suis posée après avoir vu la pièce de théâtre Cinq ans d'âge au théâtre Essaïon : Damien, un jeune adolescent de 17 ans est présenté au juge qui lui somme de lui expliquer ce qu'il l'a conduit à commettre un tel délit. Nous allons le comprendre en remontant dans ces souvenirs alors qu'il n'était qu'un petit garçon : récit cette soirée que je ne suis pas prête d'oublier...

Avis sur Cinq ans d'âge

THÉÂTRE Essaïon



Théâtre essaïon Cinq ans d'âge de Jean-Pierre Klein

Cinq ans d'âge est programmé jusqu'au 18 mai 2019 au Théâtre Essaïon. Situé dans le 4eme arrondissement de Paris - à proximité du Centre Pompidou -  ce lieu de spectacle est installé depuis 1975 dans l'une des caves médiévales de l'ancien hôtel de l'Aigle d'Or. De nos jours, ce théâtre - qui dispose de deux salles - propose une grande diversité de programmation artistique allant du théâtre classique au contemporain en passant par des spectacles musicaux ainsi que des représentations destinées aux enfants. J'ai eu l'opportunité de découvrir Cinq ans d'âge, une comédie dramatique de Jean-Pierre Klein.

Une oeuvre de Jean-Pierre Klein

Récit d'une enfance malmenée


Cinq ans d'âge nous conte l'histoire de Damien, un adolescent de 17 ans présenté devant le juge des enfants suite à un délit. Ce dernier lui demande d'expliquer son acte. Il se remémore alors ses souvenirs lorsqu'il avait cinq ans...

Nous découvrons ainsi que ce jeune garçon né d'une relation extraconjugale est constamment pris à témoin par sa mère qui l’élève seule. Cette dernière a entretenu durant des années une relation avec un homme marié avec qui elle a eu un enfant : Damien. Le père, qui est marié et a une fille, n'a aucun échange avec son fils, ce dernier ne connaissant que sa voix au travers de l'interphone ou du téléphone. Sa mère finira par dire à son fils " Ton père, c'est une voix et des couilles ! "...

Edith - la mère - exaspérée par la situation met un terme à leur relation : pleine de colère et d'amertume, guidée par des sentiments très contradictoires, elle prend constamment Damien en témoin. Elle a alors des paroles très crues et explicite envers son enfant lorsqu'il décrit sa relation avec son père. 

Son ambivalence l'amène à entretenir un rapport malsain avec son fils, le rendant responsable de sa vie actuelle et du poids qu'il représente pour elle. La manipulation est telle, qu'elle laisse penser à son fils qu'il est le seul fautif de tout ce qui peut la contrarier :  on imagine toute la culpabilité qui va s'immiscer dans son esprit. Quelles seront les conséquences de ces années de manipulation mentale ? Cela influera-t-il sur sa vie d'adulte ? 
Jean-Pierre Klein auteur de Cinq ans d'âge, drame drolatique
Jean-Pierre Klein ( Crédit photo TriArtis )

La maltraitance conduit-elle à la délinquance ?



Le sujet abordé dans cette pièce est malheureusement un sujet dont on entend trop souvent parler dans les faits divers : la maltraitance. Ici, il n'est pas question de maltraitance physique, mais elle est tout aussi cruelle puisqu'il s'agit de maltraitance psychologique. Cette dernière est si bien décrite par son auteur Jean-Pierre Klein qu'on ressent comme un certain malaise dans les rapports mère/fils du fait de l'authenticité des réactions. 

On perçoit bien chez Edith, toute la détresse affective, la solitude et la difficulté à mener cette vie de mère célibataire, mais sa dépendance amoureuse envers son amant l'amène à tenir des paroles qui risquent d’entraver l'équilibre de Damien dans le futur.

maltraitance psychologique sur l'enfant
Rémi Goutalier (Damien) et Laëtitia Richard (la mère) dans Cinq ans d'âge


Cette pièce est adaptée du livre Cinq ans d'âge, drame drolatique de Jean-Pierre Klein, publié en 2019 au édition TriArtis et en vente également à l’accueil du théâtre.

L'auteur a exercé en tant que psychiatre pour enfant et adolescent et est connu comme étant le pionnier de l'art-thérapie en France dès les années 70. En effet, conscient des limites de la psychothérapie, il a développé une technique visant - grâce à l'art - à libérer les tourments ancrés au plus profond de soi.

Directeur de l'Institut National d'Exercice de Création d'Art et Transformation - l'INECAT -, et directeur de la troupe de Théâtre de la réminiscence, il traite dans ces pièces de la manipulation innocente, de la cruauté inapparente, de la bonne conscience ou encore le mal sous couvert du bien. 


IMPRESSIONS SUR cinq ans d'âge


C'est donc avec un grande curiosité que je me suis installée au premier rang - l'emplacement est libre - pour découvrir Cinq ans d'âge. Sur scène, deux bureaux où sont posés différents accessoires et trois chaises. Un policier fait son entrée avec une jeune garçon menotté suivi d'un juge pour enfant. Ce dernier très autoritaire exige que le jeune homme s'explique sur les actes qu'il vient de commettre. Le jeune adolescent nommé Damien se met à raconter tous les faits marquants qui l'ont fait basculer peu à peu : une époque où il avait cinq ans... Cela permettra-t-il de justifier son délit ? 

salle du théâtre Essaïon en pierre apparente

Flash-backs dans le passé de Damien



Nous faisons la connaissance de Damien dès les premières minutes de la pièce : ce dernier menotté vient de commettre un délit dont on ne prendra connaissance des faits qu'au moment du dénouement : un dénouement qui risque de vous bouleverser... mais je ne vous en dévoilerai pas plus !

Sur la demande du juge, Damien commence à se livrer sur son passé, à l'époque de ses cinq ans : c'est ainsi que nous découvrons sa mère et Damien au pied d'un immeuble, échangeant via un interphone avec une homme qui s’avère être son amant et le père de Damien. L'homme lui demande de partir car il doit fêter son quarantième anniversaire avec sa femme et sa fille... 

pièce de théâtre sur la manipulation parentale

Les traumatismes émotionnels 


Nous découvrons via  des flash-backsles moments qui ont marqué Damien : des instants de vie passés qui vont se révéler tout aussi marquant pour nous, public... 

Dans la grande majorité des scènes du passé, nous assistons à un huit-clos entre Damien et sa mère : celle-ci est dans l'incapacité de gérer ses émotions tant elle éprouve autant de colère que de passion envers son amant. Lors de ces déséquilibres émotionnels - qui sont quotidien - elle déverse toute sa frustration et son désespoir sur son enfant via un discours d'une grande violence et totalement inapproprié. Puis, elle se ravise en lui disant que finalement elle l'aime... Mais le mal se répète encore et encore, imprimant dans l'âme de Damien de nombreux traumatismes émotionnels.

traumatisme émotionnel de l'enfant

Un psy très tordu et un libertin assoiffé !


Et puis il y a aussi des scènes absolument délicieuses et terriblement humoristiques avec le psychanalyste et le libertin ! Commençons par le psy tant la caricature est comique : ce spécialiste sort lors d'une séance de psychanalyste une analyse complètement tordue pour expliquer l'énurésie de Damien ! On ne peut s'empêcher de penser que ce petit n'a vraiment pas de chance dans sa vie  : entre une mère pas très équilibrée et un psy qui aime trop s'écouter pour prendre véritablement le temps d'analyser la situation...

caricature du psychanalyste

Et puis il y a le libertin : la mère de Damien en manque d'amour s'est inscrit sur un site de rencontre dans l'espoir d'y trouver une homme qui saura la rendre moins seule. C'est ainsi que Damien se retrouve avec un verre de grenadine à la main - toujours très silencieux - dans un bar avec sa mère, mère qui lui offre une seconde grenadine pour le faire patienter durant son absence avec le libertin....

Des comédiens remarquables 


L'interprétation de Laëtitia Richard dans le rôle de la mère est criant de réalisme : elle m'a tout simplement bluffée. La dernière fois qu'une comédienne m'a autant convaincue par une interprétation aussi exceptionnelle, c'était en 2016 avec Hélène Degy dans la pièce La peur. C'est assurément une comédienne que je vais suivre avec attention. Parlons aussi de la performance de Rémi Goutalier dont le jeu passe essentiellement par les expressions dans la mesure où son texte est très restreint : on voit en lui tantôt l'adolescent perdu, tantôt un enfant de cinq ans qui ne comprend  pas ce qu'on lui reproche : son jeu est très touchant. Notons aussi la performance de Régis Romele qui joue à la fois le policier, le psy et le libertin et Patrick Courtois, un juge autoritaire et froid. 


comédiens de la pièce Cinq ans d'âge

En conclusion : Cinq ans d'âge est une pièce de Jean-Pierre Klein magnifiquement interprétée : les comédiens talentueux bénéficient d'un texte d'une grande qualité qui montre combien l'influence parentale peut avoir des conséquences dramatiques dans la construction de la personnalité. Cette pièce nous fait autant autant rire qu'elle nous fait aussi réfléchir. Je vous la recommande vivement : vous allez me remercier !

Pensez-vous que la maltraitance psychologique soit tout aussi destructive que la maltraitance physique ?
Pensez-vous que le théâtre peut amener à la réflexion ?


Information :
Cinq ans d'âge
6 rue Pierre au lard 75004 Paris 
Jusqu'au 18 mai tous les jeudis, vendredis et samedis à 19h45
- Le 2 mai à 19h45,  la pièce sera traduite en langue des signes
  Prix : de 15 à 25 €
Auteur : Jean-Pierre Klein
Mise en scène : Michel Laliberté assisté d'Agathe Quelquejay
Comédiens : Laëtitia Richard, Regis Romele, Patrick Courtois et Remi Goutalier
Durée : 1h

avis sur la pièce de théâtre Cinq ans d'âge

❤️  Vous aimez l'article ? Partagez le à votre communauté PINTEREST ❤️

---> Vous aimerez aussi :

Le père Noël est une ordure  Trash thérapie Fushigi  L'ART DE L'IMPROVISATION SELON MIYAZAKI  Théâtre Hot House
-- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux --
facebook natieaktwitter natieakhellocoton natieakinspilia NatieakPinterest Natieak

(Pinterest s'affiche sur les photos)
Natie

76 commentaires :

  1. Le sujet est tres interessant et cette piece m'aurait bien plu. Ici qu'elle dommage de ne pas avoir ce genre de piece.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une pièce à découvrir tant elle est qualitative en tout point.
      Belle journée

      Supprimer
  2. Malheureusement la maltraitance psychologique a autant de poids que la physique. Peut-être même parfois plus car les séquelles ne sont pas visibles. En tout cas cette pièce a l'air vraiment bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, ce qui est invisible à plus de mal à être détecté, point très bien mis en avant dans cette pièce d'ailleurs
      Oh oui, je te le confirme, excellente !

      Supprimer
  3. Coucou NAtie,

    Cette pièce a l'air très bien jouée et très intéressante !

    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Une pièce très intéressante et ce sujet laisse en effet à réfléchir
    Merci pour cette présentation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à voir aussi avec des ados pour leur faire prendre conscience du poids des mots.
      Avec grand plaisir

      Supprimer
  5. Oui je pense que cette pièce peut amener à réflexion même si je ne suis pas sûre que les plus concernés aillent la voir malheureusement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est scertain, mais il peut aussi y avoir des personnes qui m'en sont pas forcément pleinement conscients et si le hasard les amènent à voir cette pièce, ça leur fera un électrochoc.

      Supprimer
  6. coucou

    sujet très intéressant et complexe et oui le théâtre peut emmener à la réflexion
    c'est très sensible comme sujet et je pense que cette pièce devrait être vue par tous

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Natie,
    Cette pièce a l'air vraiment intéressante ! Je trouve le sujet de l'influence parentale passionnant car c'est vrai que ça peut avoir une influence impressionnante je pense !
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assurément certain, on pèse énormément dans la personnalité de nos enfants. Bisous

      Supprimer
  8. Cette pièce à l'air d’une cruauté comique , j’espère avoir la chance de la voir sur Avignon cette année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère car si elle y est, surtout va la voir !

      Supprimer
  9. Ca à l'air d'être une pièce aussi passionnante que dure à regarder...
    En même temps le théâtre est le support parfait pour aborder ce genre de thématiques je trouve. Ca serait passionnant de la montrer à des adolescent pour accompagner une réflexion.

    RépondreSupprimer
  10. Une pièce sûrement très intéressante ! Là où je vie il ni a pas de théâtre, j’aimerais beaucoup voir celle ci, le thème me touche.
    Leslie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage. Je te conseille alors le livre qui te permettra d'entrée dans l'univers de la pièce

      Supprimer
  11. Hello, encore une belle pièce que tu as vue là. Malheureusement, trop de gens ont tendance à dire des choses sans y réfléchir devant leurs enfants, ce qui peut conduire à des situations impossibles, voire dramatiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est vrai que le ressenti peut être parfois difficile à gérer, d'où l'importance de demander de l'aide quand on prend conscience qu'on dérape.

      Supprimer
  12. Coucou. C'est encore une jolie pièce de théâtre que tu nous propose de découvrir. Cette pièce me tente bien. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense te dire que tu serais vraiment ravie de la découverte, n'hésite pas.
      Belle journée

      Supprimer
  13. ce thème mérite réflexion en tout cas, jolie pièce je présume

    RépondreSupprimer
  14. Le sujet abordé est assez complexe, ce doit être une belle pièce ! merci pour le partage! plein de bisous!

    RépondreSupprimer
  15. Le sujet est dur, et laisse à réflechir mais j'aimerais bien la voir pour découvrir comment sont tourné les choses.
    Des bises

    RépondreSupprimer
  16. Coucou il faut vraiment que j'aille au théâtre pour le rendre compte de l'ambiance des scènes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas il y a tellement de choix au théâtre.

      Supprimer
  17. Hello !! oui je pense que ça mérite reflexion, et en sortant de la pièce, ça me semble impossible de ne plus y penser, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible aussi pour la puissance du texte car pour la performance des comédiens. Bisous

      Supprimer
  18. Coucou je ne sais pas si j'aurais pu aller voir ce genre de pièce, le sujet est un peu trop dur pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est très réaliste,mais véritablement elle mérite d'être vu tant le personnage principal est authentique.

      Supprimer
  19. le thème peut paraitre lourd, il a l'air d'être bien traité!

    RépondreSupprimer
  20. Oh le sujet de la pièce m'aurait plu :)
    Ici, je n'ai pas ça et puis avec Paul, c'est tendu loool néanmoins c'est exactement ce que j'apprécie voir.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pas facile de s'organiser des sorties avec un bébé.
      Bises

      Supprimer
  21. L'auteur est un psychiatre, cette pièce est donc crédible ! Un sujet dur mais qui semble être bien traité et bien joué. Si un jour nous avons l'occasion...
    Merci pour cet avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'auteur maîtrise vraiment bien son sujet.

      Supprimer
  22. Coucou, ça a l'air très bien mais je crois que cette thématique me déprimerait quand même!! heureusement qu'il y a des passages humoristiques pour désamorcer! bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un très bon équilibre, c'est important.
      Bisous

      Supprimer
  23. Coucou :)
    La piece a l'air vraiment interessante :)
    Merci pour ce partage tres bien rediger
    bisous

    RépondreSupprimer
  24. Coucou ce type de pièce pourrait me plaire, à voir si elle passe vers chez moi.

    RépondreSupprimer
  25. Bien des problèmes chez les adultes ont leurs racines dans l'enfance.
    Quelques parents prennent conscience des difficultés de leur enfant et décident de le faire aider, mais beaucoup d'autres laissent 'courir' ou refusent la remise en question.
    J'étais enseignante, et j'ai souvent constaté, vu, ressenti... J'ai pu alerter, conseiller comme font, je pense, tous les enseignants. Mais sommes-nous écoutés?
    C'est si difficile d'être parent en voulant accomplir son rôle le mieux possible!
    Dans certaines familles, on ne se pose même pas la question et certains parents qui ont eux-mêmes été mal 'éduqués', mal aimés ne connaissent rien d'autre; ils ne pourront jamais être corrects avec leurs propres enfants.
    C'est une triste constatation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand le problème vient des parents mais que rien n'est physiquement visible chez l'enfant, ça rend la chose difficilement détectable, sauf si le discours a lieu aussi à l'extérieur à l'écoute de tous. C'est bien compliqué tout ça

      Supprimer
  26. Hello,
    comment vas tu? Je ne connaissais ni la pièce de théâtre ni le livre. Cette histoire a l'air bouleversante et criante de réalisme. Tu décris à merveille les émotions et contradictions des personnages. Du coup j'ai bien envie de lire le livre à défaut de pouvoir voir la pièce.
    Bisous
    Mimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très belle idée de lire le livre, une jolie façon de s'imprégner du sujet.
      Bisous

      Supprimer
  27. Une belle découverte ma belle, même si le sujet est dur. Je t'embrasse bien fort <3

    RépondreSupprimer
  28. Bonsoir Natie,
    Cette pièce traite d'un sujet grave et à travers ta description, l'auteur a su la rendre émouvante, avec des moments humoristiques !
    Merci pour cet article toujours bien décrit et écrit ;)
    Bisous et bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour tes compliments :)
      Bisous

      Supprimer
  29. La maltraitance psychologique est tout aussi dévastatrice que la maltraitance physique... La différence est qu'elle est bcp moins visible d'où l'intérêt de sensibiliser le plus grand nombre de personnes. Le théâtre peut tout à fait jouer un rôle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, ça apporte une excellente réflexion.

      Supprimer
  30. Cette pièce a l'air très belle et le sujet est super interessant ! Merci pour cette belle découverte

    RépondreSupprimer
  31. Coucou ! De ce que je peux lire, la pièce doit être poignante, triste, et surtout pleine de questions. Pleine de souffrance aussi. Merci pour ce partage. Bisous

    RépondreSupprimer
  32. Coucou ! Cette pièce a l'air super, c'est bien que la maltraitance psychologique soit traitée. Je pense en effet qu'elle peut avoir autant d'impact que la maltraitance physique, et même peut-être plus. Cette pièce a l'air d'amener à la réflexion. Des bisous

    RépondreSupprimer
  33. Coucou Natie,
    Une pièce très intéressante et qui prend bien aux tripes à la lecture de ton article. Malheureusement, et même si c'est fait inconsciemment, suivant l'enfance qu'on a eu, on peut faire de grandes erreurs dans notre vie...
    Merci pour ce moment.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  34. Coucou ma Natie ! Alors comment te dire à quel point ton récit et ton avis sur cette pièce m'ont interpellé et si je le pouvais, je pense que je serais illico presto m'acheter des billets pour aller voir cette pièce. Merci beaucoup pour ton analyse <3 Je t'envoie de gros bisous et te souhaite une très belle journée :) <3 Nath

    RépondreSupprimer
  35. Coucou !
    Cette pièce devait être très intéressante à voir et peut être par moment difficile.
    Être parent est un grand rôle, malheureusement je ne sais pas si les personnes ayant tendance à maltraiter leurs enfants irons voir cette pièce.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  36. Ta description me donne vraiment envie ! J'ai plus l'habitude d'aller voir du théâtre classique mais ça pourrait me changer !

    RépondreSupprimer
  37. Hello
    Elle a l'air bien sympa cette pièce. Ça a l'air top.
    XoXo

    RépondreSupprimer
  38. Coucou
    Pour répondre à ta question du début je dirais : non mais il y a des circonstances atténuantes comme on dit.
    Merci à toi de proposer ce genre d'article sur ton blog ca change et c'est toujours enrichissant de les lires. Dommage que ce genre de pièces ne se déplace pas jusque chez moi j'aurais surement apprécié.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  39. Coucou,
    Cette pièce a l'air vraiment poignante ! Concernant tes deux questions, oui et oui ! Parfois, les mots peuvent faire plus de mal que les actes et la culture sous toutes ses formes peut amener à réfléchir selon moi :)

    RépondreSupprimer
  40. Un moment fort passé au théâtre. Bon weekend à toi.

    RépondreSupprimer
  41. Coucou. J'ai totalement été prise par l'histoire que tu viens de nous raconter et j'ai très envie de connaître la fin du coup. Cette pièce me plairait à coup sûr. Et bien sûr, je trouve que le théâtre peut faire réfléchir selon les sujets, tout comme peut le faire un livre ou un film d'ailleurs.
    Concernant la maltraitance psychologique, elle est tout à fait aussi condamnable et malsaine pour l'individu que la maltraitance physique. Gros bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  42. hello Nath un sujet délicat qui fait réfléchir, merci bisous

    RépondreSupprimer
  43. Bien sur que la maltraitance psychologique est aussi mauvais que la physique. Et, cela pour les adultes et encore plus pour les parents.. C'est un sujet vraiment sérieux qui a été développé dans ce théâtre..; il faudrait qu'elle passe à la télé..

    RépondreSupprimer
  44. Wow ! Le sujet est aussi dur qu'original.
    Se construire sur l'instabilité...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  45. Coucou
    C'est une belle pièce qui m'aurait intéressée, même si le sujet est très compliqué.
    Merci pour le partage
    Bisous

    RépondreSupprimer
  46. Il faut vraiment que je retourne voir des pièces de théâtre ! Celle-ci a l'air très bien aussi :) Bizoux

    RépondreSupprimer
  47. Wow ça a l’air vraiment poignant ! A voir :)
    Bisous ma belle,

    RépondreSupprimer

Si vous souhaitez être averti de ma réponse à votre commentaire, cocher "m'informer ". Les commentaires sont en modération, ils seront publiés après validation.
Merci de votre visite.

popstrap.com