mercredi 26 juin 2019

Sortie Théâtre " Casanova le pardon " : telle mère, tel fils !

C'est à Dresde en Allemagne que Casanova rend visite à sa mère, la sublime actrice Zanetta Farussi. En ce soir d'hiver 1770, le temps orageux va l’être tout autant durant ces retrouvailles où les confidences et les révélations vont faire remonter de nombreux souvenirs : telle est l'histoire vraie, un brin romancée dans la pièce Casanova le pardon  : je n'ai pas résisté à l'envie de la découvrir, mais m'a-t-elle conquise ?

Avis sur la pièce Casanova, le pardon

⇒ théâtre Le Lucernaire 



Giacomo Casanova théâtre

Casanova le pardon est programmé jusqu'au 11 août 2019 au théâtre parisien Le Lucernaire, situé dans le 6eme arrondissement. La pièce sera ensuite jouée au festival de la Correspondance de Grignan et à Avignon. 

D'après l'oeuvre littéraire de Christian Rome 

Casanova le pardon est une pièce adaptée du livre Casanova la nuit de Dresde de Christian Rome aux éditions TriArtis.  Il s'agit d'une maison d'édition littéraire que j'apprécie particulièrement du fait de la qualité de leurs œuvres. Rappelez-vous notamment de mon retour sur la pièce Cinq ans d'âge, drame drolatique de Jean-Pierre Klein, une lecture que je vous recommande vivement tant son auteur a su parfaitement retranscrire la manipulation mentale chez l'enfant. 

Casanova, le séducteur aux multiples vies

Mais revenons à notre Casanova, ce séducteur vénitien aux 
multiples conquêtes né en 1725, ayant connu uniquement l'amour de sa grand-mère maternelle, ses parents comédiens étant en tournée. Cet aventurier, un temps engagé dans le droit, se dirige finalement dans une carrière d’ecclésiastique - où il détourna plusieurs religieuses du droit chemin - puis militaire pour être finalement violoniste, grand joueur, écrivain - il laisse une grande quantité d’œuvres littéraires  : ses différentes facettes sont presque aussi nombreuses que ses conquêtes ! Casanova avait aussi une certaine tendance à l'arnaque. Il fera d'ailleurs un tour en prison à Venise - dont il parviendra à s'échapper - accusé de libertinage et de sorcellerie...

casavona biographie
À gauche, Giacomo Casanova peint par Anton Raphael Mengs 

La vie de Giacomo Casanova est tel un roman dont les multiples rebondissements nous galvanisent et nous tiennent en haleine. Il racontera d'ailleurs sa vie trépidante dans une autobiographie éditée sous le titre de Histoire de ma vie. Une vie si riche qu'elle fut adaptée au cinéma - la version de Fellini montre une version très loin des mémoires de Casanova - , à la télévision, en bande dessinée et même en opéra !

La rencontre tumultueuse de Casanova et sa mère

Le livre de Christian Rome, écrit en 4 actes, situe la rencontre de Giacomo Casanova et sa mère l'actrice italienne Zanetta Farussi en 1770 à DresdeBien qu'unis par le sang, ils ne se connaissent peu, mais se ressemblent en tout point maîtrisant chacun l'art de l'intrigue et des mots. Chacun poussera l'autre dans ces retranchements, durant ces retrouvailles amenant à des confidences jusqu'alors jamais partagées : deux âmes blessées en quête d'amour, une mère et son fils. Mais qui se dévoilera véritablement ?

Si on trouve énormément d'informations sur la vie de Giacomo Casanova, on sait peu de choses sur sa mère, si ce n'est qu'elle était une très belle femme et qu'elle a travaillé pour l'auteur dramatique italien Carlo Goldoni comme danseuse et actrice. L'idée est donc venue à l'auteur d'imaginer un personnage aux multiples facettes, mais qui est-elle véritablement ? Est-elle en représentation ou exprime-t-elle par moment des sentiments authentiques ?  

Livre sur Giacomo Casanova
Christian Rome (crédit photo TriArtis)

Avis sur Casanova, le pardon


Très intriguée, c'est avec un enthousiasme certain que je me suis rendue au théâtre Le Lucernaire. L'emplacement étant libre, je m'installe au deuxième rang et prend le temps de découvrir la vaste scène divisée en trois espaces : à droit, le jardin symbolisé par un bac en fer forgé, en arrière fond-  derrière un voile - l'espace de repos et à droit le salon où se trouve deux chaises noires dans un style néo-baroque, une table et un chandelier. Contre le mur, des panneaux en bois faisant office de fenêtre reflètent le temps orageux.

Marie-Christine Adam dans Casanova, le pardon
Crédit photo Julien Fonti 

À la découverte de la pièce

La pièce est sombre en cette soirée orageuse : le tonnerre ronde, la pluie tombe abondamment contre les fenêtres. Giacomo Casanova assis sur une chaise, maintient sur son nez un mouchoir ensanglanté. Voilà à présent plusieurs heures qu'il attend patiemment sa mère - l'actrice  Zanetta Farussi. Cette dernière loge chez son protecteur, un noble mourant qui ne lui laissera aucun héritage. 

Alors qu'elle fait son entrée, Casanova cache précipitamment son mouchoir. Rapidement, l'échange entre ces deux êtres va être tendu tout en se laissant aller à des confidences. Mais qui avons-nous devant nous ? Est-ce Giacomo Casanova et Zanetta Farussi ou simplement deux personnes jouant un rôle, prêts à tous les stratagèmes pour pousser l'autre vers ses retranchements ?

Histoire de ma vie Casanova
Crédit photo Pascal Cadiou
Casanova et Zanetta : une vie plein de scandales 

Comme il est intéressant de partir à la rencontre de Giacomo Casanova et de sa mère Zanetta Farussi dont on sait peu de choses sur sa vie. L'auteur Christian Rome nous propose donc de faire sa connaissance en mêlant des faits historiques tout en romançant d'autres. 

On observe ainsi Giacomo venu rendre visite à sa génitrice, une femme qu'il connaît peu, mais dont il a hérité visiblement du caractère fort et de la maîtrise des mots. Des facilités d’élocution qu'ils mettent en pratique durant leur échange. La conversation s'engage de confidences en confidences, où les révélations finiront par les mettre tout deux à nu, laissant transparaître leurs frustrations et les désirs secrets. Nous devenons ainsi les témoins de vies aux multiples scandales, aussi bien pour Casanova que pour sa mère. Cette rencontre met en avant plusieurs moments forts de la vie du séducteur mais également ses fêlures - fêlures tout aussi présentes chez sa mère. 

Casanova définition
Crédit photo Pascal Cadiou
Etre une femme au 18eme siècle

Bien que Casanova ait été élevé par sa grand mère dès 1725 - année de sa naissance - on constate des similitudes de caractères entre le séducteur et sa mère : tout deux savent obtenir ce qu'ils désirent, par n'importe quel moyen.


Elle, une femme et une actrice à une époque où il n'y avait aucune considération ni pour l'une ni pour l'autre. Veuve à 25 ans, seule dans Londres, et six enfants à sa charge... On apprend qu'elle a dû se prostituer pour survivre dans la capitale londonienne, coucher pour obtenir des rôles... Zanetta dévoile ses fêlures, son amertume des hommes considérant la femme bien trop souvent comme un simple objet sexuel. 

histoire de ma fuite des prisons de l république de Venise
Crédit photo Pascal Cadiou

Une femme forte aux multiples fêlures

Loin d'être parfaite, elle assume ses choix même si son âme fait remonter des inquiétudes symbolisées par la peur de ne plus obtenir de rôles, peur d'être victime de complot, crainte de devoir coucher pour travailler. Elle semble à ce moment perdre la raison, le passé se mêlant aux souvenirs du présent. Casanova semble ému de la découvrir ainsi, prêt à la soulager définitivement...

Dans ce jeu de la vérité, Zanetta, pleine de passion pour son métier nous dévoile avec poésie et émoi l'amour de sa vie - qui n'est pas son mari. L'être qui lui a fait connaître le plaisir charnel, l'homme qui l'a aimée et regardée comme aucun autre homme ne l'avait jamais fait... jusqu'au moment où tout se finit brutalement. Le récit est émouvant, tendre, délicat, plein d'amour : comme on aurait aimé pour cette femme une toute autre fin à cette belle histoire d'amour.... 

Casanova film
Marie-Christine Adam et Alain Sportiello (crédit photo Pascal Cadiou)
 Zanetta nous montre plusieurs aspects de sa personnalité pouvant se montrer à la fois aimante et castratrice avec son fils, parfois forte et indépendante, fragile et perturbée, une femme amoureuse qui laisse place à la femme blessée. Qui est vraiment Zanetta ? Et si elle était finalement en constante représentation ? Et si Casanova se jouait de la situation ? 
Giacomo Casanova : Mille vies dans une vie

Parlons à présent de Casanova : ses nombreuses conquêtes sont bien évidement mises en avant, mais également son passage au séminaire, la prison, les empoisonnements, ses arnaques et même l'inceste... non pas avec sa mère, mais avec sa fille.

pièce théâtre Paris
 Alain Sportiello et Marie-Christine Adam (crédit photo Pascal Cadiou)

Le goût du scandale

Si dans la pièce, Casanova en éprouve une certaine honte, honte que son corps symbolise une nouvelle fois par un saignement de nez incontrôlable et hémorragique (sa grand-mère l'avait emmené enfant voir une sorcière pour le guérir de ses saignements de nez), 
dans la vraie vie et notamment dans ses mémoires, Casanova parle de son rapport sexuel avec sa fille Léonilda - qui aura un enfant de lui- comme de quelque chose de très naturel, ne comprenant pas pourquoi cela devrait faire l'objet d'une tragédie. Est-ce véridique ou seulement par goût du scandale que Casanova écrivit ceci dans ses mémoires ?...En effet, en réalité, Léonilda serait sa petite cousine.

La pièce met aussi en avant le grand amour de Casanova : Henriette, un amour qui marquera le séducteur, son évasion de la prison de Venise, le désir mutuel de revenir à Venise tout comme sa mère, et bien d'autres faits historiques. 
  
Giacomo Casanova livres
Marie-Christine Adam et Alain Sportiello (crédit photo Pascal Cadiou)
Dans Casanova, le pardon, les rapports entre Giocoma et Zanetta sont dans l'excès : ils se cherchent, se poussent, appuient là où ça fait mal, se rattrapent. Que vient chercher Casanova en venant rendre visite à sa mère? L'amour maternel qu'il n'a pas eu enfant lui aurait-il manqué ? Lui qui pourtant n'a jamais manqué d'amour de sa grand-mère, mais peut-être que l'amour charnel auquel il s'est adonné toute sa vie n'a jamais pu compenser l'amour maternel ? Finalement, qui prendra l’ascendant sur l'autre ? Qui se montrera le plus fort après ces confidences dévoilant les moindres détails de leur vie ?...

En conclusion Casanova, le pardon est une pièce fort intéressante aussi bien pour son attrait culturel, mais également pour la mise en scène de cette rencontre entre ce séducteur et sa mère qui nous interroge sur les véritables intentions de chacun.  Une belle réussite !

Qu'aimez-vous voir au Théâtre ?
Connaissiez-vous la vie de Casanova ?

❤️ Cet article a été en UNE divertissement sur Inspilia ❤️ 

Une inspilia théâtre

Informations :
Casanova le pardon
Théâtre Le Lucernaire 53 rue Notre-Dame-Des-Champs 75006 Paris
Casanova le pardon
Du  19 juin au 11 août 2019
Du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 16h
Prix: 14 €
Le jeudi et le dimanche 19H30
Auteur : Christian Rome
Metteur en scène : Jean-Louis Tribes
Comédiens :  Marie-Christine  Adam et Alain Sportiello
Décor : NoémRocher
Costumes :  Maria Blanco
Lumières : Jacques Rouveyrollis
Durée : 1 h 15

pièce parisienne Casanova

❤️ Vous aimez l'article ? Partagez le à votre communauté PINTEREST ❤️
---> Vous aimerez aussi :
Le père Noël est une ordure Bérénice 34-44 FUSHIGI Trash thérapie

-- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux --

facebook natieaktwitter natieakhellocoton natieakinspilia NatieakPinterest Natieak

-- N'hésitez pas à partager cet article à votre entourage --
(Pinterest s'affiche sur les photos)
Natie

41 commentaires :

  1. coucou

    j aime les histoires complexes et aussi les découvertes et non je ne connaissais rien de la vie de Cassanova et je trouve ça super de la découvrir ici.
    tu m'as donné envie de voir la pièce !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça permet de mieux comprendre le personnage.
      Bises

      Supprimer
  2. J'adore cette actrice ! Et je ne l'ai jamais vu ailleurs que dans des films/téléfilms. J'adorerais la voir jouer "en vrai". Je connais un peu la vie de Casanova mais jamais en rapport avec sa mère.
    Les rapports mère/fils m'interpellent forcément et ta chronique m'a vraiment donné envie de voir cette pièce :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était la première fois que j'avais l'opportunité de la découvrir sur les planches, j'en suis ravie

      Supprimer
  3. Coucou! Je pense que je serai aller la voir rien que pour l'actrice lol. Sinon ce n'est pas le genre de pièce qui me tente

    RépondreSupprimer
  4. Je ne savais même pas que Blandine (oui pour moi Marie Christine Adam restera éternellement Blandine de Sous le soleil) jouait au théâtre. J'aime beaucoup l'actrice, elle doit être parfaite sur scène !

    RépondreSupprimer
  5. Coucou je connais et j'avoue que j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est original d'avoir mis en scène cette rencontre.

      Supprimer
  6. Je ne connais pas trop la vie de Cavanova. Au théâtre, je préfère aller voir en général des comédies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tellement à découvrir au théâtre qu'on trouve forcément un thème qui nous plaît.

      Supprimer
  7. Je déteste le théâtre, surement parce que ma sœur était une fan inconditionnel et qu'elle a du me gaver avec
    je n'ai jamais réussi a suivre
    je ne connais pas Casanova

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le traumatisme de l'enfance ! Dis toi qu'il y a de superbes pièces à découvrir. Ça vaudrait le coup :)

      Supprimer
  8. Coucou,

    Tu le sais, je ne suis pas fan de théâtre, mais pour une fois, la pièce m'intéresse !
    C'est une histoire que je connais et apprécie et j'aurais bien aimé la voir jouée sur scène !

    Belle journée,
    Laura - Bambins, Beauté et Futilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était fort intéressant, je suis ravie d'avoir pu la découvrir.
      Bon samedi

      Supprimer
  9. A surveiller pour une éventuelle tournée !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. intéressant en effet de l'aborder sous l'angle du rapport à la mère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peu courant, ça qui permet de les decouvrir sans un autre angle.

      Supprimer
  11. Coucou Natie,
    La mise en scène de Casanova le pardon a l'air très chouette et l'angle aussi, j'avoue que c'est sympa les pièces pour se cultiver :) C'est toujours enrichissant et j'apprécie beaucoup cette comédienne, elle a du talent je trouve !
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'ai énormément appris grâce au théâtre.
      Bisous

      Supprimer
  12. C'est une pièce que j'aurais adoré voir, c'est une histoire tellement passionnante !!

    RépondreSupprimer
  13. Hello Nath ton article est long certes mais très précis avec pleins de détails qui m'ont fait découvrir Casanova et sa mère. Tu as pris le temps de décrire des faits sui ne figurent oas dans la pièce et cest passionnant bisous

    RépondreSupprimer
  14. Complexe histoire que celle de Casanova!
    Cette pièce me parait bien intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il y a tellement de choses à découvrir sur lui.

      Supprimer
  15. Coucou Natie,
    Je ne connaissais pas la vie de Casanova sous cet aspect là ! En général, on parle de ce cher Casanova et ses nombreuses conquêtes ;)
    En tous cas, tu as su bien décrire l'ambiance de cette pièce, à travers cet article et ses photos !
    Bisous et bel après midi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai et tout est souvent centré que sur ça habituellement.
      Bisous et excellente journée

      Supprimer
  16. Coucou la piece pourrait me plaire, en plus j'aime beaucoup la comédienne, si elle passe vers chez moi, j'irai avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Natie,

    J'aime beaucoup cette actrice que j'ai connu en premier dans la série Sous le Soleil. J'aimerais bien voir cette pièce de théâtre.

    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère pour toi, j'ai beaucoup aimé sa performance.
      Bisous et excellente journée

      Supprimer
  18. Une façon très enrichissante de découvrir Mr Casanova sous un autre angle.
    Je ne connaissais pas ce côté de sa vie privée et il nous aide à cerner un peu plus le personnage.

    Encore une belle découverte grâce à toi =)

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est d'ailleurs ce que j'ai apprécié dans cette histoire.

      Supprimer
  19. Coucou Natie,
    J'aime tellement quand tu parles de théâtre, ça se ressent que tu aimes ça, que tu analyses tout et que tu y prends goût. Quand on te lit, on pourrait presque s'y croire en vrai.
    J'aime bien cette pièce, ça permet de voir Casanova autrement. Elle a l'air d'être très poignante.
    Merci beaucoup.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que j'ai grand plaisir à chaque fois d'y aller. Il y a tellement à découvrir.
      Gros bisous

      Supprimer
  20. Coucou !
    Quelle belle pièce ! Et en plus, j'aime beaucoup l'actrice qui joue Zanetta.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était la première fois que je la voyais sur les planches.
      Bisous

      Supprimer
  21. Je me souviens être allée dans ce théâtre en sortie scolaire :)

    RépondreSupprimer

Si vous souhaitez être averti de ma réponse à votre commentaire, cocher "m'informer ". Les commentaires sont en modération, ils seront publiés après validation.
Merci de votre visite.

popstrap.com