jeudi 19 septembre 2019

Sortie théâtre Oléanna : un prof, une étudiante, des accusations, où se situe la vérité ?

Quand l’incompréhension, la colère et la domination s'accompagnent d'une communication inexistante, la situation peut rapidement devenir explosive. C'est ce que nous allons observer avec la pièce contemporaine Oléanna : un prof d'université, une étudiante qui ne le comprend pas, et un face à face qui va vite dégénérer ! C'est parti pour un partage théâtre à l'actualité brûlante !

Avis sur la pièce Oléanna


⇒ Un drame CONTEMPORAIN au Théâtre nesle : festival 7.8.9  



pièce dramatique Oléanna

Oléanna est une pièce contemporaine programmée le 17, 25 et 26 septembre 2019 à 19h  au Théâtre Nesle durant le Festival 7.8.9. Le Festival  propose également pour sa 5eme édition 35 spectacles en 25 jours regroupant aussi bien des pièces de comédie, mime, improvisation, humour, musique et même des pièces dramatiques. 

↪ Pour cette édition, les visiteurs pourront également visiter l'exposition Emotional taggers (tagueurs émotifs) regroupant plus de 100 collages sur papier de Mike Sens, et réaliser par la même occasion leurs propres collages dans cet espace.


Emotional taggers Festival 7.8.9
Une pièce de David Mamet à l'actualité brûlante

Parmi les différentes pièces en programmation durant le festival 7.8.9, j'ai opté pour Oléanna, une oeuvre adaptée de la pièce de théâtre en trois actes de l'écrivain américain David Mamet

Publiée en 1992 et réalisée en film en 1994, l'histoire - qui se situe aux USA - met en scène un professeur d'université et Carol, son étudiante. Issue d'un milieu défavorisé, cette dernière remet en cause son enseignement et la société - notamment l'université - qui favorise les différences sociales via son système élitiste. La situation devient rapidement critique pour le professeur qui se voit accuser d'harcèlement sexuel. Mais où se situe la vérité ? 


 Oléanna mouvement #MeToo

L'absence d'écoute : le mal de notre époque ?


Oléanna aborde des sujets d'actualité puisqu'elle met en avant les inégalités sociales, le pouvoir, les problèmes de communication ou encore la colère, le féminisme, le harcèlement sexuel... 

Avec cette pièce en huis clos, l'auteur met en scène un professeur qui risque de voir sa réputation compromise  - avec toutes les conséquences financières que cela entraînent sur sa famille - et une jeune femme en colère, dont le discours est visiblement influencé par son groupe d'étudiants. C'est ainsi que ce qui aurait pu être une simple mésentente, va prendre des conséquences disproportionnées, via l'influence de l'entourage et de l'époque...

 David Mamet livre
Crédit photo David  Shankbone

Le mouvement MeToo et ses dérives


Cette adaptation d'Oléanna se situe dans notre époque contemporaine, donnant à cette pièce une connotation très particulière, notamment avec le mouvement #MeToo aux Etats-Unis - nommé #BalanceTonPorc en France - qui voulait donner la parole aux femmes, victimes d'agressions sexuelles ou de harcèlement

Si cela a permis de libérer la parole, il y a eu malheureusement des dérives extrémistes amenant à des tentatives d'accusations injustifiées. Il devient alors difficile de savoir ce qu'on a encore le droit de faire pour séduire une personne, sans que cela soit considéré comme un potentiel harcèlement... Force est de constater que les rapports humains ont beaucoup changé ! J'ai même appris qu'il existait des applications afin de donner son consentement lorsqu'on veut faire l'amour à une personne...


#BalanceTonPorc
Crédit photo Bertrand Guay, afp.com

Oléanna est donc une pièce à l'actualité brûlante, bien qu'elle fut écrite il y a plus de 30 ans. Nous y découvrons donc Carol, une étudiante venue à la rencontre de son professeur, et d'un professeur visiblement plus préoccupé par l'achat d'une maison et sa titularisation que par la situation de son élève.


Une mise en scène de Violette Erhart


Si j'avais hâte de découvrir ce livre en version théâtrale, j'ai avant tout fait le choix de cette pièce pour sa metteuse en scène Violette Erhart. En effet, j'ai eu l'occasion de la découvrir comme comédienne dans  Bérénice 34-44 : une pièce qui abordait un fait historique tabou. Impressionnée par sa performance, j'étais très curieuse de la découvrir dans la mise en scène. C'est donc avec un grand enthousiasme que je me suis dirigée dans la cave voûtée au mur de pierre, afin de me placer au premier rang, l'emplacement étant libre. 


Avis sur Oléanna


Une pièce tamisée, un fond sonore mystérieux, profond et oppressant offre une atmosphère particulière... Soudain, le silence et la lumière laisse apparaître un bureau de professeur : tout semble calme et tranquille, nous faisant oublier cette impression étrange ressentie dans l'obscurité. C'est alors que nous assistons à la rencontre de Carol et de son professeur : les interrogations et les réactions de la jeune femme sont assez surprenantes, et le professeur est visiblement plus tourmenté par ses soucis personnels que par l'incompréhension de son étudiante. Prenant conscience de son manque d'écoute, il cherche alors à se montrer plus attentif, mais rien ne va se dérouler comme il l'avait imaginé...  
   
livre pièce de théâtre contemporain

Quand tout est sujet à interprétation



La pièce se découpe en trois partiesles protagonistes passent de dominé à dominant  : Carol, dans un premier temps introvertie et à l’élocution hésitante, se transforme dans la deuxième partie en une étudiante aux idées tranchées, visiblement polluées par son époque et son groupe d'étudiants. Elle devient alors ultra féministe, allant jusqu'à l'extrémisme. 

Le professeur, sûr de lui et de ses capacités - qui sont forcément les meilleures -, opte pour un discours particulier qui pourrait être mal interprété. Dans la seconde partie, au vu des accusations proférées par la jeune femme, il est assommé et dépassé ne comprenant pas comment il en est arrivé là, mais pense pouvoir encore la raisonner. 


accusé injustement de harcèlement


Un milieu social aux antipodes



Nous avons donc deux êtres que tout oppose, aussi bien de part leur milieu social que par leur point de vue : d'un coté une étudiante qui se croit stupide, ne comprenant pas le discours de son professeur, et un professeur qui impose sa vision du monde en fournissant des exemples personnels que cette dernière va mal interpréter...

Ces deux personnes ont du mal à se comprendre et quand enfin, une éventuelle possibilité d'écoute semble être possible, la conversation est altérée par les multiples appels téléphoniques du professeur, ramenant ce dernier à ses contrariétés (l'achat d'une maison et sa titularisation), créant alors une coupure entre lui et son étudiante, qui ne peut que les éloigner un peu plus. 

C'est alors qu'il prendre conscience de son manque d'attention et décide de lui attribuer d'office un A pour l'année en échange de visites dans son bureau...


mouvement me too definition


L'engrenage de l'accusation


Dans la seconde partie, le rapport de force s'inverse entre le Prof/étudiant, laissant place à une Carol totalement métamorphosée. Tout bascule à ce moment pour le prof qui se voit accuser de comportement sexiste, de propos pornographiques ou encore d'attitude dégradante vis a vis des élèves. 

Finalement, tout est une question d’interprétation, car les accusations de Carol ne sont pas imaginaires, mais la vision qu'elle en a est faussée et totalement disproportionnée. Ceci étant, on peut se poser la question sur certains faits et comment ces derniers auraient pu évoluer si Carol ne les avait pas dénoncés. Je vous laisse vous faire votre propre opinion : n'hésitez pas à me partager votre ressenti  sur le sujet.


les dérives du mouvement #MeToo

L'enseignement : une liberté entravée ?


Le sujet est donc ultra sensible, et d'autant plus lorsque le groupe de Carol essaie d'intervenir dans l'enseignement  du professeur en échange du retrait de la plainte. Cette demande est à mon sens extrêmement dangereuse, car elle entrave la liberté d'enseigner en écartant ici certains livres et en laissant le groupe en choisir d'autres. 

Une réalité déjà présente à notre époque dans certains états des Etats-Unies d'Amérique où la théorie de Darwin n'est pas enseignée, au nom de dieu. Qu'en sera-t-il si au nom du féminisme, on devait opter pour le même principe de sélection ? Le professeur va-t-il accepter afin de préserver son poste et ainsi conserver les avantages financiers qu'il lui procure ? 

Le pouvoir du groupe est si important, qu'il guide Carol vers un certain mode de pensée, l'amenant à réagir de façon extrême. Son attitude m'a d'ailleurs stupéfiée dans la scène finale, où elle intervient dans la vie personnelle du prof : un instant d'une grande intensité, bouleversant, puissant et dramatique. 


huis clos Oléanna


Deux comédiens talentueux



Violette Erhart a choisi Roxanne Davidson pour interpréter Carol et Kevin Gouabault pour jouer le rôle du professeur. Tout deux ont une expérience en commun, puisqu'ils ont suivi la formation de Pierre Olivier Scotto via son atelier théâtre. Notons que Roxanne s'est également formée au chant et à la danse (elle a d'ailleurs joué dans Tellement cabaret, une pièce éligible aux P'tits Molières,). Quant à Kevin, en plus de ses nombreux rôles, il est également metteur en scène et a réalisé plusieurs court-métrages. 

Violette Erhart a fait un choix fort judicieux car Roxanne et Kevin ont su interpréter leur rôle avec beaucoup de conviction et de réalisme. J'ai ressenti énormément d'émotions, et ce jusqu'à la scène finale d'une grande puissance. Par ailleurs, la mise en scène amène beaucoup d'intensité dans les échanges. J'ai trouvé le placement des comédiens fort original dans la seconde partie, car cela apporte encore plus de force dans les rapports de l'étudiante et du professeur.

En conclusion : Oléanna est une pièce qui ne laissera personne indifférent, tant cette adaptation théâtrale est judicieusement mise en scène et servie par deux comédiens offrant une grande qualité d’interprétation : à voir absolument !


Qu'aimez-vous voir au théâtre ? 
Pensez-vous que le mouvement MeToo  ? 

Informations :
Oléanna 
Auteur David Mamet ( traduit par Pierre Laville)
Théâtre de Nesle 8 rue de Nesle  Paris 75006 
Le 17, 25 et 26 septembre à 19h
Mise en en scène : Violette Erhart
Comédiens :   Roxanne Davidson et Kevin Gouabault
Durée : 1  h
Prix : 13 à 18  €

❤️ Cet article a été sélectionné en UNE divertissement sur Inspilia ❤️
Oléanna Inspilia


Oléanna avis théâtre

❤️ Vous aimez l'article ? Partagez le à votre communauté PINTEREST ❤️

Festival 7.8.9 5eme édition (du 6 au 30/09/19)
Formule d'abonnement possible : 50 € les 5 places
Réservation obligatoire : 01 46 34 61 04


---> Vous aimerez aussi :
Avis théâtre " Cinq ans d'âge " Macbeth(s), l'Ivresse du pouvoir n'a pas de genre ! Sortie Théâtre " Casanova le pardon " Sortie théâtre Traces noires sur mes joues
 -- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux --
facebook natieaktwitter natieakinspilia NatieakPinterest Natieak
-- N'hésitez pas à partager cet article à votre entourage --
(Pinterest s'affiche sur les photos)
Natie 

50 commentaires :

  1. C'est fou le nombre de pièces de théâtre que tu vas voir, j'aimerais pouvoir faire pareil car j'aime beaucoup le théâtre ! Cette pièce devait être sympa je n'en ai jamais vu avec aussi peu d'acteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que sur Paris, j'ai beaucoup de choix, le théâtre, c'est une grande passion pour moi.

      Supprimer
  2. Coucou,

    Une très belle pièce à découvrir ! Le mouvement Me Too est bien, car il a permis de mettre la lumière sur des choses absolument abjecte, mais d'un autre côté, il y a les dérives des fausses accusations qui portent préjudice aux vraies victimes dont la parole est remise en cause !

    Belle journée,
    Laura - Bambins, Beauté et Futilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement oui, c'est fort regrettable car cela peut avoir des effets négatifs sur les vraies victimes.

      Supprimer
  3. C'est un sujet très sensible, surtout écrit par un homme. Je pense que le mouvement Metoo est essentiel et malheureusement que la parole des femmes n'est pas assez prise en compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, il faut parfois de type de mouvement pour libérer la parole.

      Supprimer
  4. Tu m'as donné très envie de découvrir cette pièce, par un moyen ou un autre ; peut-être même de la faire étudier dans l'un de mes cours, car elle fait écho à une thématique de mon 2e semestre.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu le livre mais c'est dans la liste à faire.
      Je suis ravie d'avoir pu te la partager.
      Bisous

      Supprimer
  5. Je ne suis pas très théâtre et ici il n'y a pas bc de piece proposée. merci pour la decouverte.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou,
    Très sympa cette pièce, je viens justement de me mettre aux cours de théâtre que j'adore. Dommage que c'est un peu loin pour moi, j'aurais bien aimé la voir.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ça doit être très intéressant ! Tu va bien t'amuser.
      Bisous

      Supprimer
  7. un sujet à fond dans l'actualité dis donc !!

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Natie,
    Je n'avais pas forcément flashé sur cette pièce mais tu donnes clairement envie de remédier à la situation ahah ! L'intensité dans les échanges ça compte je trouve dans la réussite d'une pièce :)
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais beaucoup l'apprécier, n'hésite pas à la découvrir.
      Bisous

      Supprimer
  9. C'est bien #metoo car ça permet aux femmes de parler. Je ne connais pas cette metteuse en scène mais le sujet est bien évidemment intéressant et d'actualité...

    RépondreSupprimer
  10. Génial cette expo avant la pièce qui a l'air très bien!

    RépondreSupprimer
  11. Elle a l'air vraiment top cette pièce tes articles donnent toujours envie de les découvrir

    RépondreSupprimer
  12. coucou!

    je me méfie de ce me/too car il peut y avoir des contre -vérités, ou des propos mal exprimés....
    en revanche, certaines femmes et ce dans tous les milieux professionnels sont contraintes de se taire , souvent professionnellement ....
    très souvent avec des personnes qui représentent une certaine autorité ou prestige....cela a tjrs existé mais cela change et fort heureusement, et les reseaux incitent à la faire avec un effet de groupe qui n'isole plus.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement, comme dans tous les mouvements, il faut faire attention car il peut y avoir des excès de tout côté.

      Supprimer
  13. Hello un texte écrit il y a 30 ans, mais un sujet d'actualité, un sujet délicat que tu as bien su nous décrire, merci Nathalie bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, j'ai été vraiment très séduite par cette pièce.
      Bisous

      Supprimer
  14. Encore une bien jolie pépite découverte lors de ce Festival 7.8.9 Mille bises ma belle <3

    RépondreSupprimer
  15. Coucou ma belle,
    Oh la la !!! Tu me donnes trop envie de voir cette pièce de théâtre !
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une très belle adaptation
      Gros bisous

      Supprimer
  16. Coucou Natie,
    Effectivement, c'est un sujet très sensible, enfin des sujets sensibles car on découvre plusieurs thèmes dans cette pièce. L'influence qu'ont les autres sur nous, la domination, le manque de communication, la simple petite mésentente qui tourne au vinaigre entrainant de graves conséquences, le mensonge ou les contres-vérités ... Bref autant de sujets qui donnent une furieuse envie de voir cette pièce ou de lire le livre.
    Bisous et bon week-end, Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as su parfaitement cerner la pièce. Je vais moi-même aussi emprunter le livre à la mediathèque :)
      Bonne fin de journée, bisous

      Supprimer
  17. Coucou, elle a l'air très sympa cette pièce de théâtre ;) passe une belle journée bisous

    RépondreSupprimer
  18. Coucou tu m as donné envie de la voir .J aime beaucoup ge style de pièce qui traite de sujets d'actualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de la découvrir car elle vaut vraiment le coup d'être vue.

      Supprimer
  19. Merci beaucoup pour ton avis sur cette pièce qui semble intéressante et traite d'une actualité plutôt sensible. Ce mouvement peut être dangereux et laisser libre cours à des dérives. Autant la libération de la parole est une bonne chose mais il faut aussi une certaine maîtrise... Et malheureusement, des abus sont inévitables... Tu as vraiment piqué ma curiosité et il faut dire que tu as le don de donner envie!
    Merci énormément à toi pour cet article passionnant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as bien cerné la pièce. Merci beaucoup pour ton retour qui me fait chaud au cœur.
      Bisous

      Supprimer
  20. J’aime beaucoup la façon dont tu l’as abordée !
    J’hésitais à aller la découvrir et ta chronique sera probablement déterminante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite plus, c'est une pièce qui en plus de bénéficier d'une bonne mise en scène, amène aussi à réfléchir.
      Merci beaucoup

      Supprimer
  21. bonjour, comment vas tu? cela fait des années que je ne suis pas allée au théatre. la pièce que tu présentes a l'air intelligente. intéressant à regarder. passe un bon week end et à bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça donne à réfléchir.
      Passe une bonne fin de journée

      Supprimer
  22. Coucou, j'aime beaucoup le thème de cette pièce car il est en effet très proche de l’actualité et ce sont des sujets que l’on voit souvent dan les médias, avec des abus dans un sens ou dans l'autre et des conséquences parois dramatiques. Je serais curieuse de la voir. bises et bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, je suis ravie d'avoir fait le choix de cette pièce.
      Bonne fin de journée, bises

      Supprimer
  23. Coucou l'Exposition Emotional taggers pourrait m'interesser, j'aime cette sorte d'art très expressif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est original comme expo et la côté participatif intéressant.

      Supprimer
  24. C’est une pièce inscrite dans l’air du temps et un sujet plus que d’actualité. Une société qui est aspirée par la tentation du pur. Oleanna ne laisse personne indifférent. C’est une pièce qui interroge le spectateur. Merci pour ton article. Cela me donne envie d’aller voir la pièce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça offre une bonne réfléchir sur la façon de penser de certaines personnes et aussi de la nécessité de faire très attention à tout ce qu'on peut dire !

      Supprimer
  25. Coucou ! Je vais rarement au théâtre ... Je suis plutôt concerts ou ballets. Je pense que j'essaierai d'aller en voir une en Irlande, quand le sujet me parlera (pas facile à suivre avec les accents ah ah). En tout cas, cette pièce a l'air très intéressante et traite d'un sujet important et d'actualité ! Merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  26. C’est la rentrée théâtrale par ici :)

    RépondreSupprimer

Si vous souhaitez être averti de ma réponse à votre commentaire, cocher "m'informer ". Les commentaires sont en modération, ils seront publiés après validation.
Merci de votre visite.

popstrap.com