mercredi 12 septembre 2018

Le Défunt au théâtre La croisée des chemins : une comédie pour bien commencer la rentrée !

La rentrée est l'occasion de découvrir les nouvelles programmations artistiques de la capitale. Très fan de théâtre, c'est avec grand plaisir que je me suis rendue au théâtre La croisée des chemins afin d'assister à la générale de la pièce Le Défunt, une comédie de René de Obaldia, tout cela en jetant également un œil sur la programmation de septembre à décembre 2018 du théâtre. C'est parti pour un partage théâtral !

Le Défunt 

Théâtre La croisée des chemins



Le défunt au théâtre La croisée des chemins

Le Défunt est une comédie absurde de René de Obaldia, programmée du 15 septembre au 3 novembre 2018 au théâtre La croisée des cheminsJ'ai déjà eu l'occasion de vous présenter plusieurs pièces de ce petit théâtre intimiste : CoupablesLudwigLady Macbeth ou encore Mama Khan, le chant de la terre Lakota. À chaque fois, cela m'a permis de découvrir de petites compagnies qui ne manquent ni de créativité ni de talent !

Le Défunt 

Une pièce de René Obaldia


Pour en revenir à Le Défunt, il s'agit d'une pièce écrite par René de Obaldia, un dramaturge français, mais aussi romancier et poète dont les œuvres ont très souvent un fond humoristique. Le Défunt se trouve dans l'ouvrage Sept impromptus à loisir écrit en 1961. Notons que l'auteur (qui fêtera son 100e anniversaire le 22 octobre 2018) a été élu à l'Académie française en 1999 au fauteuil de Julien Green.

René de Obaldia
René de Obaldia   (Crédit photo @by-SA3.0)

Le Défunt a été mis en scène par Patrick Rouzaud qui interprète aussi un rôle en compagnie de Mahmoud Ktari. Cette pièce nous parle de Victor, un homme disparu il y a trois ans dont deux personnes se remémorent le souvenir : Mme Crampon (joué par Patrick Rouzaud) et Julie (joué par Mahmoud Ktari). Les confidences amènent peu à peu à des révélations sous fond d'humour noir. 

Une mise en scène audacieuse


Le choix des comédiens est audacieux, car dans la majorité des cas, cette pièce est systématiquement jouée par des femmes. Patrick Rouzaud a donc joué la carte de l'humour absurde jusqu'au bout et d'autant plus qu'il sème le doute de part sa mise en scène insolite. Ces femmes, Mme Crampon et Julie, existent-elles vraiment ou sont-elles le fruit de l'imagination de ces deux ouvriers ?

Le défunt au théâtre La croisée des chemins

↪ Notons que cette pièce est produite par l'association culturelle et théâtrale de la compagnie La croisée des chemins. Cette association créée en 2016, en même temps que le théâtre qui porte son nom, offre une formation artistique tout en mettant en avant des spectacles éclectiques visant à rendre accessible le divertissement théâtral au public.

Impressions sur Le Défunt



C'est accompagné de mon binôme Bénédicte du blog Princesse acidulée que je me suis rendue une nouvelle fois dans ce théâtre. Direction le premier rang à quelques centimètres des comédiens. Sur scène, deux chaises occupent le centre de la pièce et sur l'une d'elles, un homme y est installé en tenue de chantier, concentré sur la lecture de son journal. Un deuxième ouvrier entre en scène : ils s'observent et finissent par entamer la conversation... C'est alors que prennent vie Mme Crampon avec son chapeau orné d'oiseaux, et Julie, qui arbore un couvre-chef de veuve avec sa voilette noir. Elles commencent alors à se remémorer le souvenir de Victor, disparu il y a trois ans. Les confidences en entraînent d'autres de plus en plus surprenantes, qui nous dévoilent des aspects très étonnants de la personnalité de Victor...


Le défunt au théâtre La croisée des chemins

Si vous ne connaissez pas ce texte de René de Obaldia, attendez-vous à un humour noir dont l'absurdité déclenche inévitablement les rires. Je dois dire que je me suis bien régalée par les répliques de l'auteur qui se veulent délirantes pour notre plus grand plaisir !

La mise en scène est donc à l'image de cette pièce auréolée de folie où l'on ne sait pas trop si les personnages féminins sont réels ou imaginaires. Ce qui est étonnant, est la façon dont le texte a été retranscrit sur scène. En effet, le metteur en scène nous montre avec talent qu'un texte absolument identique peut être interprété de bien des façons différentes selon le jeu. C'est ainsi que Le Défunt de René de Obaldia est joué deux fois sur scène. En effet, à la fin de la première interprétation, les deux personnages se donnent de nouveau rendez-vous, mais en jouant deux femmes au trait de caractère aux antipodes de la première version.

Le défunt au théâtre La croisée des chemins

Il est assez étonnant de constater qu'un même texte peut donner une ambiance radicalement différente. Je ne vais pas vous dévoiler le registre du jeu pour vous laisser la surprise, mais sachez que c'est surprenant. Dans la première version, du fait de la découverte, j'ai eu plus de fou rire devant l’absurdité des révélations, alors que dans la deuxième version, mon attention s'est plus fixée sur le jeu des comédiens, car on ne s'attend pas à quelque chose de si différent. 

Un mot sur les comédiens


Patrick Rouzaud a le théâtre dans la peau : après une formation au conservatoire d'art dramatique, il se forge une expérience aussi bien dans la mise en scène qu'en tant que comédien. À noter qu'il dirige depuis 1984 la compagnie Icare de Naples. 

Patrick Rouzaud Le défunt au théâtre La croisée des chemins
Patrick Rouzaud
Mahmoud Ktari Le défunt au théâtre La croisée des chemins
Mahmoud Ktari

Le comédien qui l'accompagne dans la pièce Le Défunt est Mahmoud Ktari. Formé à l'atelier théâtre du Quartier Latin, il intègre la compagnie Icare de Naples et de Rieuse en 2012. En 2016, il fonde le théâtre La croisée des chemins tout en continuant de jouer dans des pièces de théâtre et ceux depuis 2008. Il s'attaque même à la mise en scène en 2018 dans la pièce L'homme semence. J'avais déjà eu l'occasion de la voir sur scène dans Coupables de Alexis Bloch. 


Découverte de la nouvelle programmation

Théâtre La croisée des chemins

↠ Septembre à décembre 2018 ↞


Après la représentation de la pièce, j'ai pu assister à la présentation de la programmation prévue entre septembre et décembre 2018 : le choix est vaste puisqu'on pourra voir aussi bien des pièces d'auteurs contemporains, classiques ou encore des spectacles familiaux ou musicaux. Entre comédie, comédie dramatique, conte musical, seul en scène ou à plusieurs, il y aura de quoi satisfaire un large public. 
Théâtre la croisée des chemins : oeuvres contemporaines seul en scène
➤ Commençons par les pièces contemporaines de type Seul en scène : 4.48 Psychoseécrite par Sarah Kane sera à découvrir tous les mercredis dès le 12 septembre jusqu'au 31 octobre. 
Il s'agit d'un poème d'amour absolu avec un questionnement violent - parfois cru - sur la vie, mais en même temps empreint d'une certaine poésie : "Un poème labyrinthique, à l’intérieur duquel on circule, on avance, on s’arrête, on revient sur ses pas, on avance de nouveau, chaque étape pouvant être prise comme un fragment dans un bloc". 

➤ Durant la même période, du 13 septembre au 1er novembre tous les jeudis soir, on découvrira Jour de pluie de Stéphanie Benson. 
Une tragie-comédie où, à travers la violence faite aux femmes, on essaie de trouver la lumière : "L'histoire d'une femme, une femme qui rit, qui enchante, quasi-clownesque, pour conter l'horreur d'une violence insoutenable, d'une vie presque banale de monstruosité".

➤ Je viens de nulle part et c'est loin de Paris qui sera programmé du 14 septembre au 2 novembre le vendredi. 
Le monologue d'une jeune fille qui éprouve le besoin de combler tous les hommes... Mais pourquoi ? Une pièce où l'on sait aussi rire !  : "Le destin d'une jeune femme brisée par le suicide de son père et l'alcoolisme sa mère qui décide de quitter sa province pour aller réaliser son rêve à Paris : Devenir Pute".
Théâtre la croisée des chemins : oeuvres contemporaines seul en scène
➤ On poursuit avec Itin-er(r)ance de Fanny Balestro dès le 16 septembre jusqu'au 4 novembre tous les dimanches.
Un monologue musical et chorégraphié où le violoncelle est un véritable second personnage dans ce seul en scène, raconté sous la forme d'un texte poétique autour de la rêverie et du voyage : Un jour, l'envie m'a prise de jouer du violoncelle debout. Puis en esquissant quelques pas. Puis sur un pied. Et pourquoi pas... ?

➤ Dès le 8 novembre et jusqu'au 27 décembre, La passe imaginaire d'après Gisélidis Réal nous emmène le jeudi découvrir l'oeuvre maîtresse de l'écrivaine, à la fois peintre et prostituée Suisse, qui nous conte la correspondance qu'elle entretenait avec Jean-Luc Henning. 
Il s'agit d'un texte métaphysique, non vulgaire mais parfais cru, sur la prostitution et  l'amour aussi.

➤ Je viens d'un pays de neige d'Anne Jolivet, nous emmène le vendredi du 9 novembre au 28 décembre en 1970.
Tiré d'un livre, cette tragi-comédie truffée d'humour où parle de deux familles, l'une Juive l'autre communiste, à travers deux jeunes femmes : "Maria se balance dans son rocking-chair en faisant des mots croisés. Elle lit à haute voix la définition d’un mot qu’elle ne trouve pas."
 Théâtre  la croisée des chemins :grands auteurs classiques
➤ Si vous aimez les œuvres classiques au théâtre, ces trois adaptations, parfois librement revisitées, vont attirer votre attention : la comédie dramatique de Don Juan ou les Limbes de la Mémoire de Molière et adapté par Audrey Mas, sera jouée dès le 14 septembre jusqu'au 5 novembre le vendredi.
Programmé l'an dernier au théâtre de la croisée des chemins, il s'agit d'une adaptation qui reste fidèle au texte de l'auteur, mais dans un contexte actuel : "Chaque Homme a ses failles. Derrière la carapace de séducteur, se cache un être « torturé » par le narcissisme, le rapport au père et la mort."

➤ MacBeth et la sœur du destin de William Shakespeare est une pièce de type seul en scène, librement adaptée qui sera visible dès le 8 novembre jusqu'au 27 décembre.
Il s'agit d'un récit conté et chanté avec de la musique médiévale où l'on se pose la question " notre destin est-il déjà écrit ? : "Fresque historique contée, jouée et chantée, où l'atmosphère mêle habilement théâtre et imaginaire."

➤ Mon ismenie d'Eugène Labiche est une comédie qui nous emmène au cœur des années 50 tous les samedis dès le 10 novembre jusqu'au 30 décembre 2018.
Il s'agit d'une pièce qui mêle des passages musicaux avec de la chorégraphie et du théâtre de comédie à l'aspect surréaliste : "Une mise en scène onirique, une ambiance virevoltante et pleine d’humour, mêlant jeu et tableaux musicaux surréalistes."

➤ Si vous êtes adepte des drames contemporains, Royaumes de Barthélémy Sanchez réfléchir sur ce que deviennent nos rêves en temps de guerre. Une oeuvre à découvrir le samedi du 15 septembre au 3 novembre.
Un huit clos forcé qui amène à des confessions : "Sous la pression de la guerre, quatre sœurs se retrouvent enfermées chez elles. C’est dans l’attente d’un frère, Abel, parti au combat, qu’elles nourrissent des rêves d’espoirs teintés de mélancolie. Dans cette pièce chorale où se mêlent les voix, les souvenirs et des possibilités d’avenir chacune se demande à sa manière comment réapprendre la liberté. Leur courage suffira-t-il à affronter la violence d’un monde extérieur hostile ?"
Tellement cabaret, Improvisations sur le nid et Poetic jazz La croisée des chemins
Passons à présent aux spectacles musicaux inspirés d'auteurs ou du théâtre contemporain ou sous forme de concert. 

➤ Commençons par Tellement cabaret vous accompagnera du 15 septembre au 29 décembre 2018 tous les samedis. 
Une comédie musicale à l'humour décalé : "Un spectacle musical à l'humour déjanté qui vous entraînera dans l'univers rocambolesque du cabaret."

➤ Poursuivons avec Improvisations sur le nid, un concert musical présenté du 10 novembre au 29 décembre.
Un duo d'improvisation musicale et sonore qui inclut le public dans une connivence musical et humaine : "Sonorités et mots soufflés à partager : flûte traversière, clarinette basse et voix plurielles."

➤ Poetic jazz de Daniel Bacala nous propose un spectacle musical du 9 novembre au 28 décembre tous les vendredis.
Un spectacle pour casser les préjugés sur la poésie et le jazz : "Un piano, une chaise, une table de bar et un saxo. Un pianiste qui joue. Un client dérangeant s'assied, se sert à boire..."
Conte qui A(guer(r)issent et Le murmonde au théâtre La croisée des chemins
➤ Pour une sortie en famille, le théâtre propose deux spectacles les dimanches. Le murmonde, une comédie de Serge Kribus dès le 16 septembre jusqu'au 4 novembre.
Un enfant qui s'interroge sur l'enfance et ses rapports avec les autres : "Maurice, 10 ans, est un enfant comme les autres qui en a gros sur le cœur et a tant de choses à dire !"

 Conte qui A(guer(r)issent  du 11 novembre au 30 décembre sous forme de conte musical.
Trois contes mis en musique autour de valeurs d'harmonie et de solidarité : "D’un univers à l’autre, ces trois contes nous emmènent à la rencontre de personnages en quête de conscience et d’harmonie avec les êtres vivants qui les entourent."

En conclusion : Comme on le voit, la diversité est au rendez-vous, ce qui permettra de trouver son bonheur parmi les différentes pièces, mais aussi permettra d'introduire nos enfants à l'art théâtral en incluant une notion de plaisir si importante lorsqu'on y fait ces premiers pas.

Vous pourrez commencer votre découverte avec la pièce Le Défunt dont la mise en scène permet d'offrir des interprétations très différentes du texte. Par ailleurs, cela sera très intéressant d'observer le jeu des comédiens pour les amateurs de théâtre ou les ados qui étudient le théâtre. 


Qu'aimez-vous voir au théâtre ?
Quel est votre style de prédilection ?


 Représentation:
Pièce Le défunt
Du 15 septembre au 3 novembre 2018 (relâche le 20/09)
Prix: de  12 à 15 €
Le jeudi et samedi à 20 h (relâche le  20 septembre)
 La croisée des chemins 43 rue Mathurin Régnier 75015 Paris
Comédiens:   Patrick Rouzaud et Mahmoud Ktari
Mise en scène par  Patrick Rouzaud
Durée: 50 minutes


Le défunt au théâtre La croisée des chemins


❤️  Vous aimez l'article ? Partagez le à votre communauté PINTEREST ❤️

---> Vous aimerez aussi :

Théâtre La dame de Chez Maxim Je ne suis pas une arme de guerre Murmures des murs Cadres de vie

-- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux --

facebook natieaktwitter natieakhellocoton natieakinspilia NatieakPinterest Natieak

-- N'hésitez pas à partager cet article à votre entourage --
(Pinterest s'affiche sur les photos)

Natie

36 commentaires :

  1. Because the admin of this web page is working, no doubt very
    rapidly it will be renowned, due to its quality contents.

    RépondreSupprimer
  2. je ne vais plus au théatre est c est dommage, j'adore l'impro car c'est très vivant et jamais pareil !
    des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, la pièce Improvisations sur le nid sera différente à chaque fois. J'aime beaucoup ce style d'exercice au théâtre?

      Supprimer
  3. Coucou Natie,
    Oh mais c'est génial, 2 interprétations ça ne doit pas être évident, mais c'est vrai qu'un même texte peut être interprété de tellement de façons différentes ! Tu as dû passer un super moment :)
    En plus la programmation du théâtre a l'air très chouette !
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui d'autant que les comédiens changent tout à fait la façon de jouer le rôle !
      Bisous

      Supprimer
  4. Hello, merci beaucoup pour cette présentation et c'est vrai que celà a l'air d'etre une belle pièce de théatre. A voir donc :-)
    Belle journée à toi.
    Rohnny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était une belle découverte.
      Belle fin de journée Rohnny

      Supprimer
  5. Hello,
    comment vas tu ? Merci pour cette revue théâtre.Je ne connaissais ni l'auteur, ni la pièce, donc c'est une totale découverte! Le choix des comédiens et effectivement audacieux, mais ils ont l'air de s'en sortir avec brio! En tous cas, ton post donne envie d'aller voir la pièce :)
    bisous et bonne aprem
    Mimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement dès 98 % des cas, cette pièce est jouée par des femmes. C'était une choix audacieux et astucieux dans la façon d'amener les personnages féminins !
      Bisous

      Supprimer
  6. Do you mind if I quote a couple of your articles as long as I provide credit and
    sources back to your webpage? My blog is in the very same area of interest as yours and my users would genuinely benefit from a lot
    of the information you provide here. Please let me
    know if this okay with you. Appreciate it!

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Thank you for your visit. Feel free to share your blog so that I can visit it in my turn. You can quite quote the article by putting the link of the blog at the same time. Beautiful evening

      Supprimer
  7. Merci pour ta revue! C'est surprenant de pouvoir assister à une pièce avec deux interprétations differentes. Ça doit être super intéressant. J'aimerais trop voir ce spectacle. Tu as toujours le don de susciter l'envie et tes articles théâtre sont un vrai plaisir à savourer. J'aime vraiment beaucoup ta plume et ta manière de présenter les pièces. Tes contenus sont très riches, j'adore!
    Un grand merci!
    Mille bisous
    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'idée est très intéressante d'autant que les comédiens remplissent très bien leurs différents rôles. Oh merci beaucoup, c'est tellement gentil, ça me va droit au cœur <3
      Bisous

      Supprimer
  8. Une chouette sortie parisienne que je découvre avec toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie d'avoir pu te la partager ^^

      Supprimer
  9. This website was... how do I say it? Relevant!!
    Finally I've found something which helped me.
    Thanks!

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. I'm glad I could help you. Do not hesitate to come to this theater during your visit to Paris.

      Supprimer
  10. Coucou ma belle! Chaque fois que je lis un de tes posts sur le théâtre ça me rappelle à quel point j'aime ça et à quel point ça me manque! Quand je rentre en France j'irai plus souvent :D des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument que tu te fasses une sortie théâtre à ton retour. ^^
      Bisous

      Supprimer
  11. Hi there, i read your blog occasionally and i own a similar one and
    i was just wondering if you get a lot of spam comments?
    If so how do you protect against it, any plugin or anything you can suggest?

    I get so much lately it's driving me insane so any assistance is very much appreciated.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. The best is to put your comments in moderation. So, you can validate them or not. Beautiful day

      Supprimer
  12. Good day! I know this is somewhat off topic but I was wondering which blog platform are
    you using for this website? I'm getting fed up of Wordpress because
    I've had issues with hackers and I'm looking at alternatives
    for another platform. I would be fantastic if you could point me in the direction of a good
    platform.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. I use the blogger platform. Beautiful day

      Supprimer
  13. Hello, I enjoy reading through your article. I like to write a little comment to support you.

    RépondreSupprimer
  14. Someone essentially help to make severely articles I'd state.

    This is the very first time I frequented your web page aand so far?
    I surprised with tthe analysis you made to create this actual publish incredible.
    Wonderful process!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you very much, I'm glad you enjoy my world.

      Supprimer
  15. Coucou !
    Je n'aurai pas l'occasion de voir la pièce, mais tu m'as donné envie de découvrir le texte.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  16. C'est top que tu ailles autant au théatre, je vais aussi aller voir un théâtre d'ombre bientôt à TOurs et aller l'opéra écouter de la musique sur le thème de l'apprenti sorcier j'ai hâte car ça se fini par Harry Potter !!!
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il faudra que tu nous partages ça sur ton blog, je suis très curieuse de lire ton avis !
      bisous

      Supprimer
  17. Excellent beat ! I wish to apprentice while you
    amend your site, how can i subscribe for a blog web site?
    The account aided me a acceptable deal. I had been a little bit acquainted of this your broadcast provided bright clear idea

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Thank you, you can subscribe to the newsletter to be aware of new articles, beautiful evening

      Supprimer
  18. Un très joli moment théâtre passé avec toi ma belle <3

    RépondreSupprimer

popstrap.com