mercredi 3 mai 2017

Sortie Théâtre: La grande évasion à l'Apollo Théâtre, une pièce totalement déjantée !

Après vous avoir présenté plusieurs pièces classiques, j'ai découvert un style radicalement différent avec La grande évasion. Cette pièce, orientée dans un registre populaire, est actuellement jouée à l'Apollo Théâtre. Il s'agit d'une pièce comique atypique qui revisite des pièces classiques de façon très inattendue. C'est parti pour un moment de partage artistique ! 


Sortie théâtre: La Grande évasion

 
Affiche de la pièce La grande évasion à l'Apollon théâtre


La pièce La grande évasion est actuellement jouée à L'Apollo Théâtre. Cette salle de spectacle, située à deux pas de la place de la République de Paris, dispose de quatre salles d'une capacité de 90 à 360 places.
Anciennement nommé Théâtre du Temple, ce lieu a vu émerger de nombreux artistes comme Omar & Fred, Jean-Luc Lemoine ou encore Audrey Lamy. On y trouve aussi bien des artistes confirmés que de jeunes talents parmi les nombreux spectacles humoristiques, de One man Shows, One Woman shows et Stand-up. 


 l'Apollon théâtre de Paris

La pièce comique La Grande évasion se joue au 1er étage (accessible aux personnes en situation de handicap) dans l'une des salles dont les murs portent des annotations en phase avec le spectacle: rire, chanson, rêve, lumière... J'ai été agréablement surprise par le confort: l'espace entre les sièges rouges est suffisamment spacieux par allonger ses jambes et l'assise est confortable. L'emplacement étant libre, je me suis installée au 2eme rang permettant ainsi une bonne visibilité sur la scène.


Salle de l'Apollon théâtre de Paris

Zoom sur l'histoire 

 La grande évasion


Une cellule, trois prisonniers et une envie de sortir rapidement... Plutôt qu'opter pour une évasion illégale, celle-ci sera littéraire ! En effet, les trois détenus bénéficieront d'une remise de peine si ils présentent une pièce de théâtre classique devant la ministre de la justice  en visite dans leur prison...

Cette histoire peut sembler improbable et pourtant la vérité n'est pas si loin de la réalité. En effet, l'idée de cette pièce est venue aux comédiens, après avoir visionné un documentaire sur le milieu carcéral brésilien. Il y a quelques années, le Brésil avait mis en place un programme de rédemption par la lecture afin de favoriser la réinsertion des détenus. C'est ainsi qu'une remise de peine était attribuée aux détenus lecteurs. En plus d'offrir un enrichissement culturel bénéfique pour leur réinsertion, ce programme a également permis d'avoir un impact sur leur bien-être: baisse de la prise de somnifères par les détenus, recul des violences... Tant et si bien que l'Italie et la France décidèrent de mettre en place un programme similaire, très réglementé, permettant aux détenus de bénéficier d'une réduction de peine via la lecture.

C'est donc sur l'idée de l'introduction de la culture dans le milieu carcéral, que les trois comédiens de la pièces Booder, Paul Séré, Wahid Bouzidi, imaginent leurs personnages dans une cellule française, tentant d'interpréter un grand classique dans l'espoir d'une remise de peine...

 l'Apollon théâtre :ticket la grande évasion

En recevant l'invitation La grande évasion, jouée jusqu'au 28 mai, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre d'autant que je ne connaissais que Booder et encore pour l'avoir vu dans une publicité pour un soda ! 


 La grande évasion

Un style atypique où le rire est au rendez-vous


Paul Séré,Booder  et  Wahid Bouzidi (La grande évasion)
©credit photo  Véronique Fel
Le rideau s'ouvre sur une scène dévoilant le décor d'une cellule carcérale: un lit superposé dans un coin, un lit simple dans un autre. Sur les murs ternes et délabrés, l'unique poster de Rocky permet une évasion virtuelle aux détenus. Quelques traits barrés rappellent que le temps s'écoule parfois bien trop lentement en prison.

Nous faisons immédiatement la connaissance de Guizmo le p'tit nerveux, en pleine séance sportive et de Nabil, le gros gourmand, un peu simple mais sympa. Le geôlier (voix off d'Omar Sy) leur informe de la venue d'un nouvel arrivant: Tony. Ce beau gosse intelligent, condamné à 1 an de prison, doit se marier dans 8 mois... Pour honorer son mariage, ce dernier se laisse tenter par une proposition très alléchante: interpréter devant la ministre de la justice Christiane Taubira,  une pièce classique afin d'obtenir une remise de peine.
Un brin manipulateur et beau parleur, Tony arrive à convaincre ses co-détenus de le suivre dans ce projet. On observe alors ces compères dans leur recherche de La pièce classique qui leur donnera leur ticket de sortie... 

Paul Séré et Booder   (La grande évasion)
©crédit photo Véronique Fel

La Grande évasion, de la revisite décalée !


Les trois personnages tentent de comprendre ces pièces classiques alors même qu'ils ne sont pas habitués au language littéraire: Cyrano de Bergerac, Le masque de fer, les trois mousquetaires...Tant d'oeuvres qui s'avèrent bien difficiles à saisir et amènent très vite à des revisites inattendues et très décalées ! 
Dans leur quête, nos acolytes s'essaient ainsi à l'Avare de Molière en lui apportant une dénouement on ne peut plus moderne. Je n'avais jamais vu Harpagon (Wahid) échanger ainsi avec son fils (Paul) et de l'amante (Booder). Cette revisite de Molière est d'une grande drôlerie mais la scène avec Corneille est encore plus hilarante, le moment le plus comique de la pièce et pourtant il y en a eu beaucoup ! Je vous laisse aussi le plaisir de découvrir Roméo et Juliette, qui ne vous fera plus voir un Kinder Bueno de la même façon... Il y a d'autres moments forts comme la scène de la douche où Booder, de par ses mimiques, m'a fait penser à De Funes mais également quand nous, public, entrons dans les rêveries des détenus... Je ne vous en dévoilerai pas plus !


Booder , Paul Séré et  Wahid Bouzidi (La grande évasion)
©credit photo  Véronique Fel

Un language jeun's et de l'auto-dérision



↪Nous sommes face à des prisonniers qui s'expriment comme de petits délinquants. Leur vocabulaire est de ce fait très populaire et familier mais sans jamais tomber dans la vulgarité. C'est avant tout un langage avec des codes de banlieue bien marqués qui ne sont pas toujours facile à décrypter lorsqu'on n'a pas l'habitude de les employer. Ainsi, quelques vannes m'ont totalement échappé (choc des générations?). Fort heureusement, on est immédiatement repris par la dynamique de la pièce grâce aux jeux de mots qui s'enchaînent très vite et au débit de paroles des comédiens, même si celui-ci est parfois trop rapide. 

Du fait de ces codes de langage, la compréhension du texte pourra peut-être échapper aux plus âgés, mais celui-ci plaira assurément aux jeunes qui découvriront un théâtre qui, même si atypique, reste intéressant de part ses références littéraires (ce qui fera plaisir aux parents!). 

↪Les comédiens jouent beaucoup sur leurs différences flagrantes et s'en amusent grandement sous forme d'auto-dérisions. C'est ainsi que les personnages se titillent constamment sur leurs physiques et leurs origines. Parmi ces auto-dérisions et ces revisites improbables du classique littéraire se mêlent quelques allusions aux faits d'actualité politique qui n'étaient pas, à mon humble avis, indispensable à la pièce (tu la sens l'overdose médiatique?). Mais fort heureusement, cela reste furtif !  

↪Les personnages, même si ils continuent de se titiller à travers les pièces, apprennent au fur et à mesure à se connaître, une certaine complicité s'installe, une écoute de l'autre, une envie de s'entraider. Guizmo, Nabil et Tony sont alors touchants tout en restant totalement déjantés dans leurs tentatives d'interprétation. Cela crée une atmosphère très joyeuse entraînant le fou rire du public, au point où plusieurs personnes du public ont été prise de quintes de toux ! En langage familier, on s'est bien tapé des barres!


 La Grande évasion

Les comédiens

Parmi les trois acteurs, j'avais vaguement entendu parler de Booder. Pourtant, ces trois comédiens ont déjà un joli parcours artistique. Issus tous les trois du One Man Show, ils ont comme point commun la lutte contre les préjugés par le rire.

Booder  (La grande évasion)
Booder
Paul Séré (La grande évasion)
Paul Séré
Wahid Bouzidi (La grande évasion)
Wahid Bouzidi

Booder: cet humoriste franco-marocain a multiplié les expériences artistiques aussi bien dans le cinéma dans Beur sur la ville, en One Man Show ainsi qu'en tant que chroniqueur... On a pu le voir également dans une série de publicités très dynamique pour une marque de soda ! Son physique atypique qui lui a été préjudiciable alors qu'il recherchait du travail, est devenu un véritable atout dans son domaine artistique. 

Paul Séré: Cet artiste, habitué des One Man Show a pratiqué le Stand-up dans le Jamel Comedy Club mais aussi à New York, Montréal et au Marrakech du Rire. C'est donc vers un autre univers que se dirige Paul Séré avec cette pièce de théâtre.

Wahid Bouzidi  a commencé le théâtre avec sa troupe en 2003 et a intégré le Jamel Comedy Club. Très à l'aise dans le One Man Show, il l'est tout autant sur une pièce de théâtre au vu de son jeu dans La grande évasion.


En conclusion: J'ai trouvé ces trois comédiens très complices et hyper expressifs sur scène. Il y a entre eux une belle synergie et une grande écoute de l'autre. Par moment, j'ai eu la sensation que certaines répliques étaient totalement improvisées, obligeant les comédiens à s'adapter à la situation, avec grand amusement. Ils ont eu plus d'une fois bien du mal à refréner leurs fous rires. Rire qui était tout aussi présent dans le public. C'est assurément un trio sympathique, généreux et énergique qui nous offre un spectacle rythmé, dans un style café théâtre, où le comique est omniprésent. Si vous allez le voir avec vos ados, ils adoreront ! 

video

Représentation:
Du jeudi au samedi à 20h et le dimanche à 16h30 jusqu'au 28 mai 2017
Prix: de 12,50 à 30 € selon site et emplacement
Apollo Théâtre 18 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris
- Au Marrakech du Rire le 30 juin 2017 à 21h
- Festival d'Avignon Théâtre Le Palace du 7 juillet au 16 juillet 2017 à 20h45
Comédiens: Booder (Guizmo), Paul Séré (Tony), Wahid Bouzidi (Nabil) 
Mise en scène de Youssef Bouchikhi

↪ Actuellement joué à la Comédie de Paris jusqu'au 31 décembre 2017
(du jeudi au samedi à 19h30 et dimanche à 16h)

---> Vous aimerez aussi:

marivaux le jeu de l'amour et du hasard le horla le journal d'une femme de chambre la peur de stephan sweig

--- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux --

facebook natieaktwitter natieakhellocoton natieakinspilia NatieakPinterest Natieak

-- N'hésitez pas à partager cet article à votre entourage --
(Pinterest s'affiche sur les photos)

Natie

22 commentaires :

  1. Si tu as passé un bon moment, c'est bien le principal. Merci pour ton partage artistique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était bien amusant comme pièce. ^^

      Supprimer
  2. Super sortie ! merci encore c'était un très bon moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était chouette d'avoir pu y aller ensemble. ^^

      Supprimer
  3. Hello ma belle,
    Je ne connaissais pas du tout mais ça a l'air vraiment top et sympa alors merci pour la découverte !
    Gros bisous Natie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est un tout autre style, ultra comique. ^^

      Supprimer
  4. Coucou ma belle !
    Tu m'as bien donné envie d'aller voir La grande évasion ça a l'air drôle et l'histoire est plutôt atypique !
    Je connais de vue Booder mais les deux autres humoristes pas du tout :)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu vas bien t'amuser si tu y vas! ^^

      Supprimer
  5. Hello!
    Je découvre avec toi des pièces de théatre plus surprenante les unes que les autres. Celle ci à vraiment l'air très drôle. J'adore l'idée de départ, à la fois réaliste et décalé! Tu as du bien t'amuser.
    Merci pour la découverte,
    Bisous et bon weekend
    Mimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as relevé un point que j'ai bien aimé: l'idée de départ et la direction qu'à pris la pièce à partir de ce fait: c'est une grande réussite.

      Supprimer
  6. Coucou !
    J'aime beaucoup l'idée de départ qui pourrait se faire dans la réalité. Par contre je ne pense pas que le langage ado me plairait. j'ai beaucoup de mal à rire avec ça :/ Du coup je passe mon tour pour cette fois-ci :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement plutôt un langage populaire de quartier qui est employé dans cette pièce. Ceci étant, l'ambiance est v franchement bien sympathique. ^^

      Supprimer
  7. coucou

    parfois c'est justement quand on ne sait pas à quoi s'attendre que c'est la plus extra
    sa devait être vraiment super
    bonne soirée
    marylene3000

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait et là, on est surpris à chaque parole. ^^

      Supprimer
  8. Un beau panel d'humouristes, de comiques, tu as dû rire toute la soirée,
    J'adore aller au théâtre, j'y allais quand je vivais à Paris, mais à La Réunion, c'est plutôt des pièces de théâtre locale.
    Bonne journée à toi,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement! Cela fait du bien de rire autant!

      Supprimer
  9. L'idée est originale, pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'idée de départ est fort sympa! ^^

      Supprimer
  10. Je ne connaissais pas du tout, une sortie originale que tu nous proposes. Merci ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça change de ce que j'ai l'habitude de présenter. ^^

      Supprimer
  11. ça me manque ce genre de sorties sur Nantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois avoir aussi de beaux spectacles non?

      Supprimer

popstrap.com