mercredi 1 février 2017

Système U chasse les substances controversées de sa marque distributeur

Système U s'est lancé un défi de taille depuis 2012: supprimer de leurs 6000 produits U (alimentaire, bazar, hygiène et cosmétique) 90 substances controversées pour un objectif unique: des produits plus respectueux pour notre santé, tout en préservant la qualité et le prix. Un travail de longue haleine compliqué par la puissance des lobbies... 


Système U fête le pot de départ des substances controversées 


Serge Papin, PDG de Système U
Serge Papin, PDG de Système U

On entend parler de plus en plus des substances controversées, présentes aussi bien dans l'alimentaire que dans les cosmétiques et même ... dans les couches pour bébé
Rappelez-vous dernièrement de l'étude comparatif  de 60 millions de consommateurs qui révélait la présence de résidus toxiques dans les couches pour bébé: pesticides, dioxines, hydrocarbures aromatiques polycycliques. Les marques se sont défendues en mettant en avant des taux... réglementaires. Mais n'est-t-on pas en droit d'exiger l'absence totale de ses résidus potentiellement toxiques? Quelles seront les conséquences sur notre bébé après deux ans de contact quotidien?

C'est justement parce que Système U les nouveaux commerçants refuse de se réfugier derrière la réglementation, qu'il a décidé de prendre les devant en supprimant  90 ingrédients toxiques ou controversés de leur marque distributeur. Système U a d'ailleurs été le premier à supprimer le paraben de leurs cosmétiques  U.

Retirer ces substances controversées peut s'avérer compliqué car il faut parfois trouver des substituts qui n'auront aucune conséquence sur le goût, la qualité et le prix et ... qui ne seront pas eux-même controversées ! Ce projet n'a pas été simple notamment pour  l'huile de palme. Rappelez-vous de la décision du tribunal du commerce de Paris en 2012 obligeant Système U à interrompre leur campagne contre l'huile de palme... Et oui, les lobbies ont un grand pouvoir...

Bye Bye les substances controversées

 sur les produits U



Système U substances controversées

Malgré ces obstacles, les nouveaux commerçants U ont poursuivi leur objectif en supprimant de nombreuses substances qui s'avéraient prioritaires, en voici quelques unes: 

OGM (organisme génétiquement modifié ): cette appellation concerne aussi bien les animaux que les plantes. Du fait des nombreuses controverses autour de l'OGM (notamment l'usage de pesticides associés au OGM), Système  U  les a totalement supprimés dans leur rayon boucherie/volaille.

C'est une bonne initiative, mais si l'enseigne Système U veut aller plus loin, il faudrait aussi faire attention aux traitement phytosanitaires (herbicide, pesticide, insecticide, fongicide...) utilisés dans les plantes non GM. 

Système U substances controversées OGM

⇒ Aspartame: Compte tenu de la controverse  et des effets potentiels sur la santé,  cet édulcorant artificiel a été supprimé de tous les produits U depuis 2013. Cela a été substitué par la stévia, l'acésulfame et le sucralose.

Colorant caramel E15OD:  Il s'agit d'un colorant jaune controversé puisque les avis scientifiques divergent sur les effets potentiellement cancérigènes de ce colorant. C'est donc un principe de précaution qui a été mis en place en le supprimant de leurs produits U. Il reste à ce jour moins d'une vingtaine de produits pour qui des substitutions n'ont pas encore été trouvés.

Sirop fructose glucose: Du fait de son fort pouvoir sucrant, des études  mettent en relation avec cette consommation croissante, une augmentation des maladies de civilisations (obésité, maladie cardio vasculaires,diabète de type 2). Il a donc été retiré de tous les produits U depuis 2013.

Matières grasses hydrogénées: Ces lipides sont fortement controversés du fait de leur impact sur la santé en cas de surconsommations d'acides gras saturé et sur le risque liés aux procédés d'hydrogénation qui peut entraîner la formation d'acide gras trans.  Ils ont donc été supprimés depuis 2014 sauf pour la référence de matière grasse végétale à frire n'ayant pas trouver de solutions alternatives par l'instant.


Matière grasses hydrogénées

Phenoxyethanol : Ce conservateur est reconnu comme étant allergène entraînant des effets néfastes et encore plus chez l'enfant de moins de 3 ans ... Et pourtant, rappelez-vous  de l’enquête des  60 millions de consommateurs en 2013 qui révélait sa présente dans des lingettes pour bébé ! Chez les magasins U, plus aucun produit cosmétique ne contiennent de phenoxyethanol.  On peut être tranquille pour nos bébés.

En m'informant sur le net, j'ai constaté qu'il y a de plus en plus d'enseignes qui s'engagent vers  cette voie: Carrefour a supprimé les OGM dès 1999 et poursuivit en éliminant de nombreux addictifs, E.Leclerc a annoncé fin 2016 vouloir supprimer tous les cancérigènes de leurs emballages. 

Un politique qui s'avère de toute façon plus que nécessaire car le grand public, de mieux en mieux informé, devient plus exigent et désireux de produits qualitatifs. D'ailleurs, avez-vous remarqué de l'on trouve plus facilement des produits bio sans que cela ne nous coût un bras?  Espérons qu'un jour, on puisse acheter les yeux fermés tous nos produits sans que l'on soit encore obligé de décortiquer les étiquettes.    
 
Et vous, faites-vous attention aux ingrédients ?
Comment choisissez-vous les produits pour votre bébé?


---> Vous aimerez aussi:

thé d'érable confiserie mazet the monthécristo chocolat bonneterre

--- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux ---

facebook natieaktwitter natieakhellocoton natieakinspilia NatieakPinterest Natieak

-- N'hésitez pas à partager cet article à votre entourage --
(Pinterest s'affiche sur les photos )
Natie

22 commentaires :

  1. Je fais attention, surtout que je vais bientôt être maman! Mais parfois il faudrait avoir fait des études de chimiste pour pouvoir décrypter les termes qu'ils emploient sur les étiquettes. Je lis un maximum d'articles comme le votre, que j'ai beaucoup apprécié, pour tenter de me tenir au courant de l'actualité. Quels sont vos astuces pour rester attentifs à ces problèmes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Le mieux est de surveiller les étiquettes mais il est vrai que cela n'est pas toujours simple.Ensuite, les études s'avèrent souvent très intéressantes.Pour cela 60 millions de consommateurs est très instructif.

      Supprimer
  2. Coucou la belle,
    Je trouve que c'est super de faire ça et j'aime quand les enseignes s'engagent dans cette voie car effectivement j'essaie de faire attention à ce que je consomme ! Du coup, quand les marques nous facilitent la vie c'est top ! :)
    Gros bisous à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, cela nous fait gagner du temps.😃

      Supprimer
  3. Coucou

    je lis au max les étiquettes et il est temps que la grande distribution fasse attention aussi.
    Je privilégie au max le bio mais ça coute très cher...

    Merci pour ton article sur ce sujet car tout le monde doit être alerté sur les substances dangereuses pour notre organisme ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les marques distributeurs se lancent de plus en plus dans le bio à des prix nettement plus intéressant. c'est sûrement un créneau qui est amené à se développer.

      Supprimer
  4. J'adore leur pub TV du moment.
    Cela fait du bien de faire un peu de ménage dans toutes ces substances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que leur pub est très sympa à regarder!

      Supprimer
  5. Coucou ma belle,
    je trouve que leurs initiative est très bonne, je fais très attention à ce que j'achète et quand je voit la liste des ingrédients de certains produits, ça fais peur !!
    A très vite, bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est une bonne démarche même si je suis quasi certaine qu'il reste encore des cochonneries dans leurs produits... mais ça reste un premier pas ! :)

    Claire
    www.la-mode-selon-claire.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela va être un travail sur le temps. Ils se sont en tout cas engagés sur une bonne voie.

      Supprimer
  7. Coucou ma belle !
    J'ai vu la "publicité" de Super U concernant cette démarche et je trouve ça top !!!
    J'espère que toutes les marques vont arrêter de mettre tout et n'importe quoi dans leur produit/aliments/couches !!
    Bisous ma douce <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que si les marques distributeurs deviennent plus qualitatives que les grandes marques, ça peut les faire réagir car le public fera la différence.

      Supprimer
  8. Coucou Natie !

    Si tous les supermarché pouvaient faire comme eux !!!

    Bises et bon après-midi !

    RépondreSupprimer
  9. Une excellente initiative de la marque, cela me donne envie d'y faire un tour alors que ce n'est pas la grande surface dans laquelle j'effectue mes courses habituellement. Bise ma belle.

    RépondreSupprimer
  10. Je fais rarement attention à ce genre d'ingrédients dans les produits. Mais je trouve que c'est en effet une très bonne initiative de la part de U.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela permettra d'améliorer le côté qualitatif du produit.

      Supprimer
  11. Coucou !
    Moi je n'ai pas d'enfant mais quand j'aurai un bébé je ferai hyper attention à ca ! C'est dans les produits pour bébé qu'on voit le plus de produits toxiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh là là oui, il faut être hyper vigilante!

      Supprimer

popstrap.com