lundi 24 février 2014

Série vintage des années 70/80 : La petite maison dans la prairie et bien d'autres

Je me confesse, je suis une dévoreuse de série ! Cela remonte à mon enfance déjà et je le suis restée adulte. J'ai commencé comme beaucoup par La petite maison dans la prairie et j'ai poursuivi avec toutes les séries de l'époque : retour sur les séries star des années 70/80.

 Série des années 70/80  

Souvenirs du passé


série vintage


La petite maison dans la prairie


Que ceux qui ont plus de trente ans lèvent la main s'ils n'ont jamais vu un épisode de la série : ils doivent être très rares. La série mettait en avant la famille américaine parfaite faisant face, grâce à Dieu et leur courage, aux difficultés de la vie. La petite maison dans la prairie, c'était la petite Laura Ingalls qu'on verra grandir  jusqu'à devenir mère à son tour et institutrice. 
Laura Ingalls dans  La petite maison dans la prairie
Shannen Doherty dans La petite maison dans la prairie

Laura, adulte, adopte sa nièce Jenny interprétée par Shannen Doherty  qui jouera plus tard dans la série Beverly Hills 90210 et Charmed. Il y avait aussi la vilaine Nancy Oleson qui en devenant adulte deviendra une gentille grâce à l'amour. Je ne vous cache pas qu'on est dans le grand cliché, mais à l'époque cela fonctionnait très bien et c'était plaisant à regarder.

Nancy Oleson dans La petite maison dans la prairie


La croisière s'amuse


L'ambiance était bon enfant. L'histoire se passait sur un superbe paquebot et en un épisode les plus grands drames étaient réglés : Happy end. Je me souviens de Julie qui jouait le rôle de l'hôtesse.Malheureusement l'actrice Lauren Tewes sombra dans la drogue après l'arrêt de la série et aura beaucoup de mal à s'en sortir. 
série vintage La croisière s'amuse

Wonder woman

La série fut créé à partie du personnage de la bande dessinée Wonder Woman. C'est la belle Linda Carter (Miss monde 1972) qui interpréta le rôle. C'était ma série préférée enfant, mais lorsque j'ai voulu la revoir l'an dernier, ce n'était plus du tout la même magie.
Linda Carter dans la série Wonder woman

Dallas


Faut-il vraiment présenter Dallas et son univers impitoyable? Diffusée pour la première fois sur TF1 en 1981, cette série fit un carton. L'histoire raconte la vie d'une riche famille Texanne les Ewing. Exploitants pétroliers et éleveurs de bétails, ils leur arrivent évidemment pleins d'histoires. Mes plus grands souvenirs ? La mort de Bobby (qui finalement sera "ressuscité" quelques épisodes plus tard !) et celui où l'on tire sur J.R. le méchant de la série.

série

J'ai donné des heures de des heures  de ma vie à cette série. Je me rappelle avoir séchée des cours lorsque la série passait l'après midi à la télé. Par contre, je n'ai pas accroché à la nouvelle version de Dallas. Et vous ?

Amicalement votre

Pour une fois, ce n'était pas une série américaine mais britannique. L'histoire mettait en scène deux hommes venant de milieu social très différent qui devront faire face  à des missions périlleuses. C'est l'une des rares séries de mon enfance que je regarde encore actuellement. Un générique sympa, une histoire dynamique. Pour une série des années 70, je trouve qu'elle n'a pas mal vieilli. Les rôles étaient interprétés par Tony Curtis et Roger Moore, deux grands acteurs américains.
Tony Curtis et Roger Moore dans Amicalement votre

En conclusion : C'est amusant de voir combien des séries qui ont marqué notre enfant n'ont plus la même magie  notamment avec Wonder woman alors que d'autres comme Amicalement continue à me séduire. 

Et vous, des souvenirs de séries vintages ?

--- Rejoignez moi sur les réseaux sociaux ---

facebooktwitterinstagramhellocotonpinterest

--- N'hésitez pas à partager ci-dessous cet article à votre entourage ---
Natie

1 commentaire :

  1. Hello. Il y a pas mal de séries vintages? je connais bien sûr celles que tu as présenté.
    Je n'ai pas non plus accroché à la suite de Dallas mettant en scène les enfants Ewing. Il y a eu Super Jamie la femme bionique et avant L'homme qui valait 3 milliards dans le même genre. Dynastie. Santa Barbara que je suivais chaque jour. Pour en revenir à La petite maison dans la Prairie, l'incontournable série avant "docteur Quinn" pas mal non plus mais pas vraiment vintage... Michael Landon je le connaissais déjà de la série BONANZA il n'avait que 24 ans beau comme un dieu mdr. Merci pour ce super retour en arrière

    RépondreSupprimer

Si vous souhaitez être averti de ma réponse à votre commentaire, cocher "m'informer ". Les commentaires sont en modération, ils seront publiés après validation.
Merci de votre visite.

popstrap.com